Articleangleterre 1

Les services des Filles de la Charité au Royaume-Uni pendant Noël

Aider les familles démunies pendant les fêtes de fin d'année
13 janvier 2021
Riana Horner
Filles de la charité

Deux organisations caritatives britanniques ont distribué des centaines de cadeaux à des enfants après avoir constaté une augmentation spectaculaire de la pauvreté parmi les jeunes familles de Londres et de Glasgow.

Ces organisations caritatives - The Louise Project et St Vincent's Family Project (SVFP) - qui sont toutes deux membres du groupe Daughters of Charity of St Vincent de Paul Services, ont passé des semaines à distribuer des jouets aux enfants de familles vulnérables qui, autrement, n'auraient peut-être rien reçu pour Noël.

Chaque année, des milliers de jeunes se retrouvent sans cadeau ou sans repas chaud pendant les fêtes de fin d'année. Cette année, les parents ont été encore plus nombreux à voir leur enfant privé de cadeaux en raison de l'impact économique du Coronavirus.

L'organisation caritative The Louise Project, basée à Glasgow, a fourni des jouets et des vêtements d'hiver à 230 enfants tout au long du mois de décembre. Le personnel et les bénévoles ont également livré aux familles vulnérables des paniers contenant des articles essentiels tels que des produits d'épicerie et des articles de toilette.

Margo Uprichard, PDG du Louise Project, a déclaré que la pauvreté alimentaire et énergétique sont les principaux problèmes auxquels le projet a répondu.

"Même avant la pandémie de Coronavirus, la pauvreté augmentait en Ecosse, avec un million de personnes en situation de pauvreté en 2019, selon les estimations. L'épidémie de Coronavirus a plongé ceux qui étaient déjà dans la pauvreté dans des difficultés plus grandes et des situations plus précaires, et elle a également submergé de nombreuses autres personnes qui n'avaient pas connu la pauvreté auparavant. Ainsi, le degré et l'ampleur de la pauvreté se sont intensifiés et les demandes adressées au projet ont augmenté de façon spectaculaire", a déclaré Margo.

Ayant constaté une demande croissante de soutien financier pour les jeunes depuis le premier confinement, Andrew Varley, PDG du SVFP, Londres, déclare que les effets émotionnels de la pauvreté peuvent être écrasants sur les enfants.

"Les circonstances ont été suffisamment difficiles pour les familles défavorisées qui vivent de plus en plus en dessous du seuil de pauvreté. L'impact sur les enfants est énorme et conduit souvent à l'anxiété, à l'isolement et même au rejet par leurs pairs lorsqu'ils retournent à l'école", a déclaré Andrew.

Le SVFP a aidé 45 familles vulnérables à célébrer Noël en transformant leur établissement en une grotte du Père Noël. Conformément aux règles de distanciation sociale, chaque famille a eu un rendez-vous où les enfants ont eu l'occasion de rencontrer le Père Noël - qui portait un masque de protection - et ont pu recevoir un cadeau.

Andrew a déclaré qu'il est encore plus important de faire ce qu'ils peuvent pour les familles en raison de l'impact que le Coronavirus a eu directement et indirectement sur les jeunes familles.

"L'isolement, la pression économique et les problèmes de santé mentale ont mis une pression supplémentaire sur les familles vulnérables. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers nos donateurs qui nous ont permis de soulager une partie de cette pression par des dons et une aide pratique", a déclaré Andrew.

Daughters of Charity of St Vincent de Paul Services est une famille d'organisations caritatives vincentiennes fondée par les Filles de la Charité, répondant aux pauvretés actuelles et émergentes à travers la Grande-Bretagne.

Riana Horner pour Independent Catholic News