À la croisée des chemins
À la croisée des chemins : Des enfants sauvés par la mobilité
Réduction fiscale
2338 € / 2338 €
Financement du véhicule ( 1ère tranche)
446 € / 446 €
Taxes d'enregistrement
2221 € / 2338 €
Financement du véhicule ( 2ème tranche)
0 € / 318 €
Assurances
0 € / 210 €
Bons d'essence

Contexte : des familles tribales en Odisha, un des états les plus pauvres de l’Inde

En Inde, le niveau de développement économique des 25 États et des 7 territoires qui la composent est aussi divers que ses religions, ses ethnies et ses langues. L’Etat d’Odissa (Est de l’Inde) fait partie des États les plus démunis de l’Inde, lesquels regroupent plus de la moitié de la population du pays.

Installées à Gunupur dans le cadre de leurs missions, les Filles de la Charité œuvrent auprès des populations abandonnées de la ville et de ses villages environnants. Elles viennent en aide non seulement aux personnes pauvres, âgées ou handicapées mais également auprès des enfants orphelins et des femmes victimes de discrimination et d'abus en raison de leur sexe.

Ces gens sont pauvres, marginalisés. Travailleurs journaliers, ils migrent vers différentes villes pour chercher leur pain quotidien. 80% de la population vit dans les montagnes et leur activité essentielle est l'agriculture.

Un taux de chômage et un endettement élevé les maintiennent dans une précarité et une ignorance extrêmes. Ces personnes ne sont ni en mesure de subvenir aux besoins de leurs enfants en les envoyant à l'école ni en capacité de préserver leur santé.

Le besoin : Donner accès à la santé et à l’éducation aux enfants de ces  familles démunies

Avec l’insalubrité de l’eau (toilettes non hygiéniques, bains dans des étangs, rivières, fontaines et réservoirs), les mauvaises conditions d’hygiène et de cuisine accentuent les maladies. Problèmes intestinaux, diarrhée, paludisme, maladies de la peau, rhume et toux, tuberculose, cellule faucille, perte de la vue, sont autant de maux qui touchent les populations les plus fragiles, notamment les enfants.

Depuis leur installation, les Filles de la Charité de Gunupur tentent de leur apporter une aide médicale par des centres de santé comme des dispensaires ou des cliniques mobiles. Elles doivent traverser les villes à pieds ou en transport public régulièrement pour rejoindre l'hôpital et parfois, quand le besoin urgent se fait sentir, elles doivent aussi emmener les enfants depuis les villages éloignés où les transports publics ne sont pas disponibles.

Elles accueillent également au sein d’un internat qu'elles ont créé les enfants pauvres et illettrés qui, habitant dans les milieux ruraux, ont moins de chance que les autres de pouvoir aller à l'école, notamment:

  • Les dalits (castes des intouchables) généralement mis en marge du système éducatif
  • Les filles, qui du fait de préjugés et traditions socio-culturelles, n’ont pas toujours accès à l’éducation. Quand leurs parents acceptent qu’elles aillent à l’école, la distance à parcourir, les fortes chaleurs et les risques d'agression lors du trajet domicile-école sont souvent décourageants pour elles

"Grâce à notre présence, beaucoup de nos enfants viennent aujourd'hui de villages très éloignés c'est pourquoi nous leur proposons un foyer d'accueil, surtout aux filles. Pendant les vacances, ils repartent dans leurs villages. Il existe de nombreuses autres école dans notre districts, mais l’éducation y est très pauvre ou les frais de scolarité trop élevés."          

Sr Victoria

Solution : Acquisition d’un véhicule neuf pour venir en aide à ces  populations isolées

Les sœurs parcourent des kilomètres pour venir en aide à ces familles et à ces jeunes enfants et étudiant(e)s, c'est d'ailleurs pour cela qu'elles ont hérité du surnom " « les sœurs 4-4 »

Actuellement elles utilisent un vieux véhicule donné par les sœurs d'une communauté voisine, et si celui-ci leur permet de sillonner des centaines de kilomètres par jour, il a fréquemment besoin de réparations qui se révèlent couteuses.

Compte tenu de la loi actuelle sur les véhicules de transport "Odisha 2019", il est également très difficile d'obtenir des permis de conduire, et d'obtenir un certificat de non pollution pour les vieux véhicules .

L’acquisition d’un véhicule devient urgente

« C'est pourquoi on m'a conseillé d'en obtenir un nouveau, ce qui est très nécessaire pour notre communauté. Notre véhicule est utilisé chaque fois que les enfants à l'école ont des besoins et des urgences, pour emmener les malades à l'hôpital, et les élèves et étudiants au foyer, pour visiter les familles que nous soutenons ou nous rendre aux bureaux du gouvernement. Parfois nous devons remmener les enfants dans leur village lorsqu'ils sont atteints d'une maladie contagieuse afin que les autres enfants ne soient pas en contact avec leur maladie. Nous sommes souvent obligées de louer un véhicule. Mais c’est couteux pour nous et cela limite nos interventions. Les frais de scolarité payés par les parents et les subventions que nous percevons nous permettent à peine payer le salaire du personnel, les réparations et l'entretien, en particulier l'eau et l'électricité, les articles de toilette, de premiers secours, l'impôt foncier, la taxe sur l'eau, l'assistance juridique et les autres factures.

Nous n'avons pas les moyens d'obtenir un nouveau véhicule seules » Sister Victoria

Les bénéficiaires

Ce projet de mobilité inclusive est destiné aux populations marginalisées autour de Gunupur (dans un rayon de plus  50km autour de la ville).

- Les villageois et leurs enfants bénéficieront de rapide moyen de transport dès que leur santé sera en jeu.

- De même,  80 élèves âgés de 4 et 15 ans qui, venant de  villages reculés, pourront poursuivre leur scolarité en logeant au foyer. L'effectif actuel de l'école est de 185 (cent quatre-vingt-cinq) filles et 190 (cent quatre-vingt-dix) garçons.

« Nos élèves sont issus de familles tribales Soura très pauvres qui n'ont pas accès à l'enseignement de base dans leur localité. C'est pourquoi nous leur facilitons le séjour dans le foyer en leur offrant pour un minimum de frais leur nourriture et leur logement. Lorsqu'ils sont malades, nous les emmenons à l'hôpital pour les soigner et en cas de maladie grave ou d'urgence, nous allons les chercher en voiture car les villages sont très éloignés et situés au sommet des montagnes.

Avec ce véhicule, l’éloignement géographique ne sera plus un frein pour que ces villageois accèdent à la santé et à l’éducation 

Un très grand MERCI pour votre soutien  !!

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

L'équipe des Projets Rosalie

Chers donateurs et donatrices
A Gunupur, les difficultés liées à la distance et à la pauvreté sont considérables. Ce véhicule que vous nous aidez à acquérir nous permettra de gagner du temps et de rendre des services à beaucoup plus de bénéficiaires.
En nous rendant dans les villages reculés aux environs de Gunupur, nous pouvons nous renseigner sur ces enfants qui ne vont pas à l'école, parler aux autorités scolaires les plus proches et les faire inscrire. Avec ce véhicule, nous pouvons également emmener rapidement un patient gravement malade à l'hôpital le plus proche.
- Rendre visite aux familles à pied demande enfin beaucoup de temps et d'énergie. Dans presque tous les villages, il y a des personnes en quête de repères et d’attentions qui ont besoin de conseils, de soutien, d'instruction. Nous sommes là pour eux, avec eux.
Je vous suis très reconnaissante de nous aider à aider ces personnes nécessiteuses comme vous le faites toujours avec générosité.
Avec toute ma gratitude
Sr Victoria Singh D.C.

Envoyé il y a 12 jours

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

EUROGERM
EUROGERM

100 €

anonymous
Anonyme

Herbelin
Herbelin

10 €

Marie
Marie

50 €

Sylvie Mallet.
Sylvie Mallet.

150 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Herbelin
Herbelin

10 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

FREMANI
FREMANI

200 €

Simone D.
Simone D.

100 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

30 soutiens
5 005 €
5 005 €
sur un objectif de
5 650 €
30 soutiens
J - 26 temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Sr Victoria Singh

Je suis Sr Victoria, de la Communauté Marillac Niketan. C'est dans le foyer du centre de la ville de Gunupur que tous les gens que nous accueillons vivent et bénéficient directement ou indirectement de notre présence .Avec 5 de mes soeurs, nous avons pour mission d'accueillir et de nous charger de l'éducation d'un nombre croissant d' élèves depuis 2011.

Gunupur
Inde

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies