Des dictionnaires pour Madagascar
Des dictionnaires pour Madagascar : Pour une meilleure maîtrise du français
Réduction fiscale
415 € / 415 €
Dictionnaires pour les primaires
538 € / 538 €
Dictionnaires pour les collégiens
421 € / 421 €
Dictionnaires pour 6 classes de lycéens
421 € / 421 €
Dictionnaires pour 6 classes de lycéens
1171 € / 421 €
Dictionnaires pour 6 classes de lycéens

Le contexte:

La ville de Farafangana se situe sur la côte Sud-Est de Madagascar, isolée, à 750km de la capitale Antananarivo. Bien que située au bord de l’océan Indien, elle ne possède pas de port, et l’aéroport de la ville n’est plus desservi depuis 12 ans. Tous les échanges avec l’extérieur se font par l’unique axe routier goudronné, le reste des routes étant des pistes difficilement carrossables en saison des pluies.

La région possède un climat tropical très humide, et elle est régulièrement exposée à des cyclones qui endommagent les cultures et les habitations (85% des maisons sont construites entièrement en matière végétale ce qui les rend vulnérables). Ces conditions climatiques défavorables pénalisent grandement le développement économique de la région.

Cette ville de 50 000 habitants est le chef-lieu de la région Atsimo-Atsinanana comptant 1 million d’habitants. Cette région enclavée est l’une des plus pauvres de Madagascar.

Les habitants de cette région sont peu formés et 57% de la population active est sans instruction. Le taux de scolarisation au lycée était de 0,7% en 2010 (ONU), et 43% des enfants de 5 à 17 ans travaillent (en grande majorité dans le domaine agricole).

Évangélisé à partir de 1898, puis érigé en diocèse en 1958, Farafangana compte aujourd’hui une quarantaine de prêtres. 

La Communauté des Filles de la Charité est installée au cœur de la ville depuis 1923, et est composée de neuf sœurs à la maison du Sacré Cœur. Depuis son installation, la Communauté apporte une réponse chrétienne aux difficultés que vivent les habitants de la région.

 

Sœur Mirana porteuse du projet raconte :

« Notre première vocation est d’éduquer et de donner une instruction solide aux enfants, pour les faire grandir dans la foi et les rendre acteurs du développement de la région. Notre Communauté dirige l'Ecole Sainte Marie, créé en 1910. Cet établissement a connu des développements successifs, dont la dernière phase a été l’ouverture de classes de lycée. L’ensemble scolaire accueille cette année 1920 élèves (filles et garçons) de la maternelle jusqu’au lycée. Parmi ces élèves, beaucoup sont issus de familles très pauvres, et nous proposons à ces enfants le statut de boursier ; ils sont 140 boursiers cette année, et nous leur offrons les frais de scolarité, des fournitures scolaires et la cantine le midi. Dans une région où plus de la moitié de la population est analphabète, nous œuvrons avec nos possibilités pour donner une chance à ces enfants d’enrayer le cercle vicieux de la misère. Pour donner une chance à tous les enfants d’étudier, et particulièrement aux filles, l’école possède un internat qui accueille vingt jeunes filles venues de villages de brousse ainsi que des jeunes orphelines ou avec des situations familiales délicates que nous prenons en charge. Ces filles ont entre 7 et 17 ans. Elles sont logées dans un bâtiment au sein de l’école. » 

Les objectifs du projet :

- Mettre à disposition dans chaque classe des dictionnaires, adaptés au niveau des élèves. En primaire, un dictionnaire est suffisant, car seul l’enseignant l’utilisera. Au collège et au lycée, 4 dictionnaires par classe seront utiles pour que le maximum d’élèves puisse s’en servir (l’effectif d’une classe est de 45 élèves en moyenne).

- Les élèves ont soif d’apprendre, et ils ont rarement l’occasion d’utiliser un dictionnaire. Ce projet va leur permettre une meilleure maîtrise du français, indispensable à Madagascar pour poursuivre des études supérieures.

Ce projet va donc les mettre dans de meilleures conditions pour réussir leur avenir professionnel et nous espérons que nombre d’entre eux deviendront les professionnels compétents dont le pays a tant besoin.

Les bénéficiaires du projet seront donc les élèves du primaire, du collège et du lycée, soit au total 1 620 élèves, répartis dans 40 classes. 

Toute somme supérieure à celle demandée pour les dictionnaires sera affectée à la scolarité de boursiers, dès le niveau du collège.

 

Grace à votre générosité, ces enfants et ces jeunes pourront espérer un avenir meilleur :

MERCI !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Sr Mirana Nadiavimirana.

À tous les bienfaiteurs du projet ; je viens au nom des parents et des élèves du Lycée Sainte Marie de Farafangana pour vous remercier du financement de notre projet d’achat de dictionnaires pour les élèves du primaire, du collège et du lycée.
Vous ne pouvez pas imaginer la joie des élèves en voyant ces dictionnaires, qui vont surement améliorer leur connaissance de la langue française.
Nous vous promettons de bien les utiliser et de les soigner, pour que d’autres élèves puissent les utiliser le plus longtemps possible.
Enfin, avec notre reconnaissance, soyez assurés de notre prière pour vous-même et pour ceux qui, de près ou de loin, ont participé à l’aboutissement de ce projet d’achat de dictionnaires français.
Fraternellement,
Sr Mirana
Fille de la Charité à Farafangana

Envoyé il y a environ un an
Sr Mirana Nadiavimirana.

Chers bienfaiteurs, un immense merci pour tous ces dons que vous avez fait pour les élèves de notre établissement Lycée Sainte Marie. Nous sommes très contents, car ces dictionnaires sont nécessaire aux études des élèves, afin de développer et enrichir leurs connaissances de la langue française. Dans la joie, nous vous présentons toute notre reconnaissance. Merci infiniment.
Tous les dons reçus en plus de l'objectif initial seront très utiles afin de financer la scolarité de nos boursiers, nous vous en remercions aussi chaleureusement. Que Dieu vous bénisse, et nous prions pour vous. Sr Mirana, et la communauté des Filles de la Charité de Farafangana.

Envoyé il y a environ un an

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Ronald White.
Ronald White.

50 €

anonymous
Anonyme

E. Neumann
E. Neumann

100 €

J. Joly
J. Joly

50 €

P. raphaël Bui.
P. raphaël Bui.

500 €

Vincent Robert.
Vincent Robert.

275 €

Didier Thouny.
Didier Thouny.

100 €

anonymous
Anonyme

Antoine A.
Antoine A.

15 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Claire Coulon.
Claire Coulon.

10 €

anonymous
Anonyme

Janot
Janot

50 €

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

100 €

Dominique Doucet.
Dominique Doucet.

501 €

Mimipinson
Mimipinson

50 €

Antoine A.
Antoine A.

25 €

21 soutiens
2 966 €
2 966 €
sur un objectif de
2 216 €
21 soutiens
Terminé temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Sr Mirana Nadiavimirana
Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul

Je suis Sœur Mirana, Fille de la Charité depuis 13 ans. J’occupe actuellement le poste de directrice adjointe du Lycée Sainte Marie à Farafangana, qui scolarise 1920 élèves. Je suis également chargée d’enseigner les mathématiques en 5e et en 4e.

Farafangana
Madagascar

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies