Le chateau de ma mère
Solidarité
Le chateau de ma mère : Foyer pour mamans, enfants et jeunes adultes
Réduction fiscale
Les étapes
580 € / 580 €
48 Citernes d'eau
2304 € / 2304 €
Briques et Barriques de fer
1954 € / 1954 €
Ciment, Graviers , Sable et Bois
320 € / 320 €
Peintures, Chaux, Argile et Colorants
1670 € / 1342 €
Macon et Main d'Œuvre

Les Filles de la charité en mission  dans les régions désertiques de Mauritanie 

En Mauritanie (République islamique)  vivent deux Communautés des Filles de la Charité : une à Nouakchott, capitale du pays (3 sœurs), et l’autre à Atar à l’intérieur du désert (4 sœurs).

Atar est une ville du centre ouest de la Mauritanie. Base touristique pour les tours dans la région de l’Adrar, la ville et ses 32000 habitants, déjà très pauvres,  souffrent depuis quelques années des répercussions des menaces terroristes et de la pandémie du Covid. 

"A la périphérie de la ville, se situe également Château d’Eau, une région pierreuse, encore plus défavorisée que le centre d’Atar, où les infrastructures restent très insuffisantes, notamment pour les besoins en électricité et eau dans cette région où la température peut grimper jusqu’à 60 °C et où les mois de novembre à mars sont souvent très froids". Sr Diala 

Installées dans le pays depuis 25 ans dans un pays où la religion chretienne est très minoritaire, les Filles de la Charité sont très respectées par les  autorités et populations mauritannienes du fait de leur implication auprès des personnes les plus vulnérables.  

·       Elles dispensent des cours d’alphabétisation et de français pour 100 jeunes et adultes pour lutter contre le très faible niveau d’éducation

·       Soucieuses de la malnutrition qui affecte les enfants, elles offrent  bouillies et  repas  dans  2 jardins d’enfants de respectivement 94 enfants à Atar et 28 enfants à Château d’Eau. Elles assurent  également soins  et sécurité  alimentaire pour les bébés mais aussi  pour leurs mères (mariées trop tôt et souvent violentées ou quittées). 

·       10 jeunes handicapés et/ou sourds muets font également l’objet d’une attention particulière à travers des cours et ateliers pour les former à gagner dignement leur vie (langues, mathématiques, menuiserie, élevage et entretien des animaux de la ferme, jardinage) 

·       Enfin, grâce aux visites hebdomadaires des sœurs, des prisonniers peuvent bénéficier de repas chauds  

Projet de construction et d'aménagement d’un centre d’accueil et de soins dans la région de Chateau d’Eau 

Sensibilisation à l’hygiène et aux soins de santé, éducation et encadrement des femmes , formation des jeunes, activités pour occuper les enfants et tirer les jeunes de la rue sont autant de missions  auxquelles les sœurs veulent répondre pour pallier  à  l’absence d’actions du gouvernement et des services sociaux.

Pour répondre  à l’afflux des demandes, ces initiatives locales nécessitent l’aménagement d’un nouveau foyer afin d'accueillir avec écoute et qualité ces personnes en attente de soins et de soutien. 

Un budget de 6500€ permettra aux sœurs de financer une partie de cet aménagement. 

Elles ont-elles-même pris en charge l’achat du terrain où aura lieu la construction. Face à l'inflation des matières premières et des matériaux de construction, elles  cherchent en parallèle de nouvelles ressources pour finaliser l’aménagement des lieux ( portes et fenêtres ) et l’acquisition d’ameublement et de matériel scolaire.

Les personnes directement bénéficiaires de ce Foyer de la Charité à Chateau d’Eau sont 

·       100 enfants défavorisés agés de 2 à 10 ans qui viennent pour le repas ou les activités d'apprentissage

·       30 jeunes mères  souvent victimes de mariage précoce, d'accouchement de mineures, de maladies gynécologiques, de violences domestiques 

·       30 jeunes et adultes voulant suivre des cours d’alphabétisation , de langues , ou d'apprentissage 

·       Les familles de la région qui bénéficient des soins de santé hebdomadaires

Un grand merci chers donateurs des Projets Rosalie

Votre soutien pour assurer le financement de ce foyer sera d’un précieux secours pour aider les Filles de la Charitéà  accueillir ces personnes vulnérables  

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

L'équipe des Projets Rosalie

Pour la gloire de Dieu et le service de nos frères...
Rendons grâce au Seigneur pour le financement de ce projet.
Merci aussi à tous nos donateurs connus ou anonymes et à l'équipe des Projets Rosalie pour son accompagnement fraternel et son suivi professionnel.

Envoyé il y a environ un mois

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Annie Lestrade.
Annie Lestrade.

75 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Mariela A.
Mariela A.

100 €

Hugues D.
Hugues D.

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Simone D.
Simone D.

100 €

Trang
Trang

50 €

33 soutiens
6 068 €
Fonds de dotation Rosalie Rendu
Soutenu par
+ 590 €
Autres mécènes
Soutenu par
+ 170 €
6 828 €
sur un objectif de
6 500 €
33 soutiens
Terminé temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Soeur Diala Kassably

D’origine Libanaise et Fille de la Charité depuis 22 ans, j’ai servi au Liban pendant 20 ans dans les écoles, les internats pour enfants et auprès des migrants et des SDF. En octobre 2020, j’ai été envoyée en mission Ad Gentes en Mauritanie-Atar. Je fais partie d’une communauté de 4 sœurs œuvrant dans le domaine des soins (santé, éducation de jeunes handicapés) et au service des exclus, en particulier des prisonniers
Je suis actuellement mission au Château d’Eau (Périphérie d’Atar) où nous offrons une alimentation saine aux enfants de la région (entre 85 et 100 enfants de 2 à 10ans). J’assure également des cours d’alphabétisation et de langues aux jeunes et aux adultes et contribue à la formation des femmes et leur sensibilisation aux questions de l’hygiène, de la santé et tout ce qui est relié à la maternité.

Adrar
Mauritanie