Tisser ma vie, ça ne me fait pas peur
Réinsertion et formation
Tisser ma vie, ça ne me fait pas peur : Monter un atelier de tissage pour des veuves
Réduction fiscale

Les partenaires du projet

Ecole Sainte Marguerite (75011)
Ecole Soeur Rosalie-Louise de Marillac (75005)
Ecole Ste Catherine Labouré (75014)
Autres mécènes
2 005 €
27 soutiens
3 777 €
Ecole Sainte Marguerite (75011)
Ecole Soeur Rosalie-Louise de Marillac (75005)
Ecole Ste Catherine Labouré (75014)
Autres mécènes
2 005 €
5 782 €
sur un objectif de
5 006 €
27 soutiens
Terminé temps restant
Les étapes
1221 € / 1221 €
Construction d’un hangar pour l’atelier de tissage
885 € / 885 €
Formation au tissage et atelier d’appropriation du projet
1832 € / 1832 €
Achat de 6 métiers à tisser
763 € / 763 €
Achat de matières premières
1081 € / 305 €
Transport du matériel

Les Filles de la Charité aux côtés des femmes veuves

Installées depuis 2009 à Nouna, chef-lieu de la province de Kossy au nord-ouest du Burkina Faso, les Filles de la Charité participent au développement de la commune et du diocèse à travers leurs engagements dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la pastorale sociale : aide aux pauvres, aux prisonniers, accompagnement des personnes handicapées et des femmes, aide humanitaire et secours d’urgence.

Les populations autochtones sont composées de plusieurs ethnies, très majoritairement pauvres avec un revenu journalier moyen inférieur à 1 €. Il y a 51% de musulmans, 45 % de catholiques, 3% de protestants et 1% d’animistes. 

Le contexte d’insécurité qui s’est dégradé ces deux dernières années vient fragiliser davantage la situation socio-économique de ces populations.

« Les femmes veuves sont particulièrement vulnérables. Elles se retrouvent avec de nombreux enfants à charge et doivent répondre aux besoins de toute la famille. Sans emploi stable pour assurer leurs revenus, elles vivent dans une pauvreté extrême. L’'insécurité dans la zone a encore aggravé leurs mauvaises conditions de vie. » Sr Toyin

Le projet : assurer l'autonomie d'un groupe de femmes veuves de Nouna, organisées en coopérative, grâce aux revenus d'un atelier de tissage.

Les bénéficiaires sont 50 femmes veuves membres d’une coopérative à Nouna et cheffes de famille, chaque famille comptant au moins 7 personnes. 

Au total, 350 personnes pourront bénéficier de ce projet. Les acteurs de ce projet sont les bénéficiaires elles-mêmes.

L’aide apportée permettra :

- de construire un hangar pour installer un atelier de tissage
- d'acheter six nouveaux métiers à tisser et des matières premières
- d'organiser une formation au tissage d’un mois par un professionnel ; certaines de ces femmes ont déjà des connaissances de base du tissage qui seront ainsi renforcées
- de contribuer à consolider les liens de solidarité entre les femmes veuves
- d'assurer un revenu stable à ces femmes qui se prendront en charge : elles utiliseront le bénéfice des ventes de leur activité de tissage pour subvenir aux besoins quotidiens de leur famille nombreuse et de leur coopérative.

Tous les dons reçus en supplément de l’objectif seront reversés au projet pour permettre à Sr Toyin de pérenniser des formations et en faire bénéficier davantage de femmes en situation de vulnérabilité.

Avec eux, grâce à vous !

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

L'équipe des Projets Rosalie

Chers donateurs,
Je tiens à vous remercier du fond du cœur pour votre générosité. Vos dons contribueront grandement à soulager de nombreuses veuves pauvres qui sont les bénéficiaires de cette aide.
Vous ne leur avez pas seulement donné des poissons, mais aussi un filet pour pêcher, ce qui les aidera à s'établir économiquement. nous sommes vraiment très reconnaissants
SrToyin Abegunde

Envoyé il y a 10 jours

Les 20 derniers soutiens

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

100 €

Isabelle Delmontel.
Isabelle Delmontel.

1080 €

Antoine A.
Antoine A.

25 €

Laure Laüt taccoen.
Laure Laüt taccoen.

100 €

Dominique et Alice Ramassamy.
Dominique et Alice Ramassamy.

52 €

Antoine A.
Antoine A.

20 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Charline Raynaud.
Charline Raynaud.

10 €

Antoine A.
Antoine A.

20 €

Mariela A.
Mariela A.

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Trang
Trang

50 €

anonymous
Anonyme

FREMANI
FREMANI

150 €

FC Frg
FC Frg

100 €

Agathe
Agathe

100 €

Véronique Cappoen.
Sr Toyin Abegunde

Sr Toyin est une fille de la charité d’origine nigériane, mais missionnaire au Burkina Faso depuis 2009. Elle fait partie des sœurs pionnières de la mission au Burkina Faso.
Depuis son arrivée dans le diocèse de Nouna, elle travaille avec la branche diocésaine de la « Caritas Burkina » et elle est la responsable du département Solidarité et Partage qui représente le service social de la Caritas diocésaine. Elle travaille avec les femmes dans la paroisse, particulièrement avec les femmes veuves.

Nouna
Burkina Faso