Tout au bout de nos peines
Logement
Tout au bout de nos peines : Rénovation de logement pour des familles en France
Réduction fiscale
800 € / 800 €
Peinture et materiel
1500 € / 1500 €
Fenêtres en PVC
1000 € / 1000 €
Pose des fenêtre
613 € / 600 €
Main-d'oeuvre

Ce projet a pour vocation de trouver des logements disponibles dans la région d’Agen et de proposer aux propriétaires de les rénover pour les mettre à disposition de familles démunies.

La région est très touchée par l’immigration et de nombreuses familles et personnes seules sont sans logement après avoir fui des situations très compliquées dans leur pays d’origine.

L’association Entraide’toit aide ces familles à trouver un logement temporaire le temps de retrouver une stabilité, et Sœur Marthe la porteuse de ce projet y est particulièrement investie.

De nombreuses maisons sont inoccupées à Agen et dans les environs, mais un grand nombre d’entre elles sont dans l’indivision. L’association mènent donc souvent les démarches pour avoir le droit de les utiliser moyennant entretien et rénovation si nécessaire.

Au moins une ou deux fois par semaine le 115, la CIMADE, le Secours Catholique, Le Secours Populaire, les assistantes sociales et autres collectifs ou associations se rapprochent de Entraid'toit pour trouver des logements pour des personnes seules ou des familles. 

Le Projet : reloger décemment une famille pour faciliter la réinsertion professionnelle du papa

L’objectif du projet présenté par Sr Marthe est de rénover une maison mise à disposition pour un père et ses 3 enfants afin de stabiliser leur vie et leur donner le minimum pour pouvoir vivre une vie normale : un toit décent sur leur tête !

Un peu d’histoire pour comprendre la situation.

La famille est originaire d’Afrique, et plus précisément d’Angola, ancienne colonie portugaise. L’État angolais est né en 1975 et a été fortement marqué par l’idéologie marxiste et soutenue par Cuba.

La guerre de décolonisation entre 1961 et 1974 en Angola a été très sanglante.

Entre 1976 et 2002 c’est enfin l’indépendance pour le pays, mais une guerre civile s’ensuit menée par les deux mouvements de libération MPLA (Mouvement Populaire de Libération de l’Angola) et UNITA (Union nationale pour l’indépendance).

Avec une telle situation, le père de famille, journaliste de profession est menacé par le MPLA (toujours au pouvoir depuis plus de 40 ans). En 2017, il préfère quitter le pays pour mettre à l’abri sa famille en France. La famille est transférée dans les Landes durant plusieurs mois avant d’arriver à Agen en 2018 où ils ont été logés temporairement dans un relais du diocèse.

Sans domicile stable ni travail pour le père, les enfants sont cependant scolarisés depuis lors et le père assure plusieurs missions de bénévolat tout au long de la semaine. Restos du cœur, Secours Populaire, puis éducateur fédéral bénévole pour les enfants, il a même introduit le tennis dans une école primaire à Agen où il donne des cours deux fois par semaine.

« Son investissement aux Restos du Cœur lui permet d’obtenir de la nourriture pour nourrir sa famille. Entr’AideToit lui vient aussi en aide pour compléter les produits de première nécessité c’est comme cela que nous avons fait sa rencontre. » Sr Marthe 

Une maison a été récemment trouvée et mise à leur disposition, mais l’état de celle-ci laisse à désirer.

Quelques travaux permettraient à cette famille de vivre dans un lieu décent et de prendre un nouveau départ ! C’est également un investissement pour les prochaines familles qui en auront besoin.

Sœur Marthe explique :

Les fenêtres ne ferment pas bien et il y a une perte de chaleur surtout en hiver, nous voulons donc remplacer les 4 fenêtres de bois par du PVC plus isolant. Les deux chambres ont aussi une très vieille tapisserie qui a besoin d’être changée, et les plafonds sont à repeindre.

Une chambre possède une moquette très sale : elle sera remplacée par du plancher flottant. La deuxième chambre a du parquet dont quelques planches sont rongées, elles seront réparées et l’ensemble sera vitrifié. Le couloir entre la salle de séjour et les chambres est aussi à rénover : boiseries, murs et plafonds, le sol carrelé restant à l’identique.

Enfin, après la cuisine qui restera en l’état, le sol des toilettes qui est actuellement endommagé suite de travaux de canalisations, sera amélioré par la pose du parquet flottant avec les chutes des chambres.

L* le petit dernier de la fratrie partage :

« Moi, j’aime beaucoup la France. Venir dans un pays quand on ne parle pas la langue c’est difficile, mais heureusement j’ai vite appris le français à l’école. C’est dur aussi de ne pas avoir de maison, mais maintenant, je suis très content car nous avons une maison et elle a aussi un jardin. »

Sœur Marthe conclut :

Cette solution de relogement est temporaire pour aider les familles le temps qu’elles se stabilisent et devienne autonomes.

La propriétaire de la maison envers qui nous nous sommes engagés, et pour laquelle nous avons une très grande reconnaissance est ravie de pouvoir mettre à disposition cette maison, vide jusqu’ici.

Grâce à vous, cette famille et les suivantes pourront sortir de la précarité et rebondir après une période compliquée grâce à un lieu de vie sains et réconfortant.

 

Un grand merci pour votre générosité,

Avec eux, grâce à vous,

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

L'équipe des Projets Rosalie

Il y a quelques années, lorsque j’aie entendu parler de la plateforme de Rosalie Rendu, je ne m’imaginais pas qu’un jour, notre Association : « Entr’aideEToit », soucieuse des personnes en grandes difficultés, profiterait de vos dons. En effet ceux-ci vont nous permettre d’améliorer des logements, un des premiers droits élémentaires pour tout individu.
Aujourd’hui le projet Rosalie « Tout au bout de nos peines » qui a atteint l’objectif demandé, me donne l’occasion de m’adresser à vous tous qui avaient été sensibles aux besoins de nos frères. Aussi par ces quelques mots tous simples je voudrais vous dire toute ma reconnaissance pour votre soutien et votre générosité.
Vos dons vont permettre à une famille de vivre moins dans le courant d’air à l’approche de l‘hiver, puisque les fenêtres voilées et se fermant mal, d’une maison habitée par une famille, vont être remplacées par du PVC. Il y aura ainsi moins de déperdition de chaleur. De plus nous voulons aussi améliorer les chambres qui ont besoin d’être égayées par des tapisseries plus claires ainsi que les sols. Lorsque les travaux seront effectués, nous ne manquerons pas de vous envoyer quelques photos.
En attendant de vous faire parvenir tout cela, recevez chers donateurs l’expression de toute notre reconnaissance. Sr Marthe ROQUEBERT

Envoyé il y a 1 jour

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Amis FC.
Amis FC.

30 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Ginette
Ginette

21 €

Antoine A.
Antoine A.

25 €

anonymous
Anonyme

Sylvie Mallet.
Sylvie Mallet.

100 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

50 €

Dominique Ramassamy.
Dominique Ramassamy.

52 €

anonymous
Anonyme

18 soutiens
3 343 €
Autres mécènes
Soutenu par
+ 570 €
3 913 €
sur un objectif de
3 900 €
18 soutiens
Terminé temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Soeur Marthe

À Agen depuis 1986, j’ai toujours été au service des pauvres : personnes malades, chez eux, à la maison d’arrêt, où auprès des enfants dans le cadre de l’Action Catholique des Enfants.
Depuis ma retraite, je suis engagée dans plusieurs associations :
L’Association Alliance en faisant de l’accompagnement auprès des personnes en fin de vie.
L’Association Myosotis pour l’accueil et l'accompagnement des familles des détenus.
L’Association Entr’AideToit au service des plus démunis, pour leurs permettre d’accéder à leurs droits les plus élémentaires (logement, santé, éducation, insertion sociale) dans l’espoir d’avoir une vie plus stable et plus équilibrée. Cette dans cette association que je m’investis particulièrement, notamment dans la recherche de logements qu’il faut bien souvent rénover pour installer un minimum de confort, indispensable dans le contexte actuel.

Agen