En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Promotion féminine en Afrique

Media file 59
6 avril 2017 Femme Afrique condition promotion féminine Projets Rosalie

Nous connaissons le rôle des Femmes dans le développement de la vie.

Permettre à chaque femme, quel que soit son statut social et familial, de prendre progressivement toute la place qu'elle est capable de prendre au village, favorisant ainsi son développement personnel, celui de sa famille et de toute sa communauté.


Chacun sait quel rôle les Femmes ont dans le développement de la vie. Les Femmes sont actives dans tous les secteurs de développement, et l'action de Promotion Féminine est largement connectée avec toutes les autres activités.
Faire rentrer des Femmes dans la politique africaine permettrait de travailler sur de nouveaux projets et de réduire les mauvaises conditions de vie des femmes. En effet, dans certains villages, les violences persistent.


Cependant, il ne faut pas créer une opposition femmes-hommes. Il faut d’abord faire accepter aux hommes qu’une femme est toute aussi forte et intelligente qu’un homme. Ainsi, les hommes doivent être associés à cette promotion et comprendre que pour sauver leur village, leur pays et améliorer leurs conditions, ils ont besoin des femmes. Il faut aussi accompagner ces dernières dans des projets concrets qui leur permettent de prendre de l’assurance.
Pour cela, il faut :

  • Pallier à l’inégalité devant l’éducation. Les petites filles entrent tard à l’école et dès la puberté, pour diverses raisons (argent mariage précoce, grossesses…) quittent la scolarité : 68%des femmes en Afrique sont analphabètes.

femmes et enfants

  • Pallier à l’inégalité devant la formation à l’emploi : le peu de qualification leur laisse peu de choix, elles finissent généralement par un travail domestique ou champêtre. Ce qui engendre une inégalité du revenu.

cuisine

  • Pallier à l’inégalité devant le respect de l’intégrité physique et de l’équilibre psychologique (mutilations féminines).
  • Pallier à l’inégalité devant la défense des droits : Ne sachant pas lire, elles ne peuvent se renseigner correctement et continuent d’être victimes de violence.
  • Pallier à l’absence des femmes ou leur faible représentativité dans les instances de prise de décision.

 
Néanmoins, avec les situations économiques difficiles, il est visible que la femme est l’agent économique le plus important. C’est elle qui fait vivre la plus large partie de la population : petits commerces de produits vivriers, de produits de première nécessité, de vêtements bon marché, etc.
Sachant cela, les femmes prennent confiance en elles et se solidarisent pour survivre. Grâce à des associations, toutes les sociétés prennent conscience de cela, et il est de leur intérêt de travailler ensemble femmes et hommes au pouvoir.

femme afrique

Sophie Mille

Equipe des Projets Rosalie

 

Sources :

www.arcade-vivre.asso.fr
www.lemonde.fr

Connectez-vous pour pouvoir commenter cette news.

Connectez-vous !