Couverture un heritage pour lavenir we did it

Un héritage pour l’avenir – We did it

La réussite d’une agriculture de conservation au Cameroun
28 septembre 2021
Sister Lilian SIRRI
We did it
Depuis novembre 1987, les Filles de la Charité sont présentes à Moutourwa au Cameroun. Le District de Moutourwa se trouve dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, région la plus aride du pays. C'est une région de steppe, sablonneuse et argileuse par endroits où se pratique la culture du mil et du coton.
La population subvient difficilement à ses besoins grâce une petite activité d'élevage et d'agriculture. Malheureusement, ces deux sources de subsistance sont très dépendantes des aléas climatiques qui conditionnent l'état nutritionnel de toute la population.
C’est pour cette raison que les Filles de la Charité ont porté à votre attention le projet « Un héritage pour l’avenir » afin de de venir en aide à des agriculteurs désireux de se former.

 

Du projet à la réalisation

Le projet porté par Sœur Lillian Sirri a pu voir le jour grâce à vos dons ainsi qu’à l'implication des Filles de la Charité et des acteurs locaux.
Celui-ci a d’abord été reporté en raison de la crise sanitaire du Covid-19 et compte tenu des restrictions sur les déplacements en avion, Monsieur Guillez, expert en agriculture de conservation, n’a pas pu voyager pour former les participants sur les techniques de culture en milieu aride. Les Filles de la Charité ont donc sollicité une expertise locale.
La première tâche à accomplir était de remettre en état de fonctionnement le point d’eau, jusqu’alors défectueux. Ces travaux ont consisté à remplacer la pompe à eau et divers accessoires.

L’initiation à l’agriculture de conservation des sols

Les Filles de la Charité - agriculture de conservation - Cameroun

Un des objectifs essentiels à la réussite de ce projet était de régénérer la terre cultivable sur une période de 2 à 3 ans car celle-ci était très appauvrie. La deuxième partie du projet a pu avancer en parallèle grâce à la production de légumes permettant d'améliorer les apports nutritionnels des familles concernées et grâce à une parcelle fertile.
L’agriculture de conservation des sols est un ensemble de techniques culturales destinées à maintenir et améliorer le potentiel agronomique des sols, tout en conservant une production régulière et performante.
Elle redonne au sol le premier rôle dans la production végétale. Le sol est considéré non pas comme un support de culture, mais comme un milieu vivant. Le protéger améliore son fonctionnement, restaure ou augmente la fertilité.
Les agriculteurs participants ont ainsi débuté cette nouvelle technique en couvrant de paille, une petite parcelle choisie pour une phase test.
L’équipe du projet a aussi mis en place une technique Kenyane de culture de plants de légumes dans des sacs en tissus. Se sont ajoutés à cela des semis de plantes d’acacia et d’autres arbres fruitiers. Enfin, les participants ont eu l’idée de créer une clôture végétale afin d’empêcher les animaux de nuire à leurs plantations.

Les bénéficiaires

Les Filles de la Charité - agriculture de conservation - Cameroun

15 personnes ont pu participer au projet et se former grâce à vos dons !
 
L’histoire de Romain et Noël, élèves en classe de première et troisième et passionnés par la culture hors sol (culture dans les sacs) se distingue. Sœur Lillian et le formateur local leur ont appris les différentes méthodes de culture hors sol pour cultiver des tomates et des légumes. L'idée est de se former sur leur temps libre après l’école afin de vendre une partie de leur récolte pour s’acheter leurs fournitures scolaires.
Certains autres sont d’avantage passionnés par la culture de pépinières et souhaitent développer cette production pour devenir des référents dans la région et d'en faire bénéficier les agriculteurs locaux.

L’avenir

L’objectif fixé de développer une agriculture durable et rentable est en bonne voie et sera au fil du temps un succès ! Grâce à la réfection du point d’eau, les agriculteurs peuvent maintenant bénéficier des fruits de leur production grâce à la vente de leurs produits et contribuer à améliorer les moyens de subsistance des habitants de la région.

 

Un grand merci pour votre soutien dans ce projet d’agriculture durable !!

Avec eux, grâce à vous