En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Accompagnement vers l'autonomie

Améliorons la vie de femmes vulnérables au Burkina

Tax elligible stamp
Fabrication d'une boisson locale à vendre (1 femme)
Pour l'élevage d'un porc (1 femme)
Matériel pour un salon de coiffure (4 femmes)
Embouche ovine (4 femmes)
Achats pour commencer un petit commerce

Connaissez-vous le Burkina Faso, littéralement "Pays des hommes intègres" ? Sauriez-vous le pointer spontanément du doigt sur la carte du continent africain ? Ce n'est peut-être pas évident ! Alors, découvrons un peu ce pays de 17 millions d'habitants, souvent appelé simplement Burkina.

C'est un pays de l'Afrique de l'Ouest, sans accès à la mer, voisin du Mali, du Niger, du Bénin, du Togo, du Ghana et de la Côte d'Ivoire. La capitale est Ouagadougou, située au centre du pays.

Ce pays rural est souvent sujet à la sécheresse. Malgré sa production de coton (1er producteur africain) et quelques ressources minières, le Burkina Faso est l'un des 10 pays les moins développés du monde.

Les Filles de la Charité sont arrivées à Nouna en 2009 à l'invitation de l'évêque pour servir tout particulièrement les personnes qui vivent en situation de pauvreté.

Les soeurs sont engagées en collaboration avec le diocèse pour les divers services sociaux avec les femmes, les jeunes, les prisonniers, les personnes handicapées et avec toutes personnes vulnérables. Nous sommes aussi actives dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la pastorale.

L'insécurité alimentaire est le problème majeur dans la zone, en raison des aléas climatiques. Nous travaillons avec la Caritas du diocèse pour fournir une aide humanitaire et alimentaire.

Lors de nos visites dans les villages, nous rencontrons des mères de famille désireuses de développer de petites activités génératrices de revenus (AGR), afin de se prendre en charge et de subvenir aux besoins de leurs familles.

  • En concertation avec les partenaires de l'action sociale et les curés des paroisses, nous avons identifié 15 femmes vulnérables à qui un accompagnement et une formation sont proposés. Ces femmes habitent dans plusieurs villages de la Kossi ; chacune a exprimé ses motivations et nous avons réfléchi avec elles aux activités génératrices de revenus qu'elles souhaitent entreprendre.
  • La formation en commun se déroulera à Nouna, le chef-lieu de province, d'octobre à décembre 2016. Des professionnelles dans divers domaines donneront à ce groupe de femmes un enseignement sur des thèmes tels que : gestion de micro-projet, embouche ovine, techniques de productions de savon, etc.
  • Un suivi personnalisé sera effectué chaque fin de mois auprès de ces bénéficiaires pour évaluer l'évolution de l'exécution de l'activité. Une évaluation semestrielle sera faite pour apprécier l'impact du projet.

 

Pour allouer à chaque femme une allocation équivalente à 150 € ou 200 € pour exercer l'activité choisie, nous sollicitons un montant de 2 500 € aux donateurs des Projets Rosalie. Selon les situations personnelles et familiales, il s'agit pour ces bénéficiaires d'une allocation non remboursable, et pour d'autres d'un prêt.

Cette somme sera utilisée de la façon suivante :

1) 160 € : Fabrication d'une boisson locale (1 femme) ;

2) 160 € : Elevage d'un porc (1 femme) ;

3) 700 € : Matériel pour un salon de coiffure (4 femmes) ;

4) 640 € : Embouche ovine (4 femmes) ;

5) 840 € : Achats pour commencer un petit commerce de vente de charbon, céréales, légumes et friperies (4 femmes).

Les autres charges de ce projet d'evergure (environ 2 400 €) seront prises en charge par le Fonds de dotation Rosalie Rendu.

Merci à tous pour vos soutiens !

Sr Toyin Abegunde

Je suis Sr Toyin Abegunde, Fille de la Charité d'origine Nigériane, venue comme missionnaire au Burkina Faso en 2009, pour l'ouverture d'une première Communauté dans ce pays. Depuis mon arrivée dans le diocèse de Nouna, je travaille avec la branche diocésaine de la Caritas Burkina et suis responsable du département solidarité et partage.

En Janvier 2016, il m'a été demandé d'ouvrir une nouvelle communauté dans un autre village du diocèse de Nouna avec deux sœurs qui auront pour charge d'ouvrir une école inclusive qui va accueillir tous les enfants à l'âge de scolarisation, et surtout les enfants sourd muets et porteurs d'autres handicaps.

A Nouna, nous sommes 6 sœurs, en 2 communautés, et appartenons à la Province des Filles de la Charité du Nigéria.

Les 20 derniers soutiens

Astrid M.
Astrid M.

145 €

Sherpa
Sherpa

200 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Anawim
Anawim

200 €

Madeleine S.
Madeleine S.

100 €

anonymous
Anonyme

Antoine A.
Antoine A.

25 €

Maria elena S.
Maria elena S.

50 €

anonymous
Anonyme

Mariela A.
Mariela A.

20 €

Dominique
Dominique

50 €

anonymous
Anonyme

Axele P.
Axele P.

20 €

anonymous
Anonyme

Ida
Ida

40 €

Anna
Anna

50 €

Anawim
Anawim

200 €

Simone D.
Simone D.

100 €

Marie
Marie

50 €

Aucun évènement n'est prévu pour le moment

En pleine discussion !

Sr toyin A.
Sr toyin A.

Le soutien aux personnes vulnérables est une préoccupation majeure qui s’inscrit dans notre idéal d’une famille humaine solidaire pour un monde juste et paisible sans pauvreté. Nous nous sommes tournés vers vous pour pouvoir venir en aide à ces personnes et vous nous avez répondu favorablement ! C’est pourquoi, en notre nom, et aux noms des bénéficiaires, nous voulons vous remercier pour ce financement qui viendra soulager bons nombres de familles à travers la pratique d’activités diverses génératrices de revenu afin de pouvoir se prendre en charge !

Envoyé il y a 9 mois

Sr toyin A.
Sr toyin A.

Merci à tous pour vos soutiens ! C'est merveilleux ! Il ne reste que 3 jours pour soutenir le projet, on est presque aux 100 % !! Dieu vous bénisse tous. Sr Toyin

Envoyé il y a 10 mois

Partager ce projet

  • Fabrication d'une boisson locale à vendre (1 femme)
    Pour l'élevage d'un porc (1 femme)
    Matériel pour un salon de coiffure (4 femmes)
    Embouche ovine (4 femmes)
    Achats pour commencer un petit commerce
  • 23 soutiens

2500 € collecté sur un objectif 2500 €
100 %
Terminé
23

2500
sur un objectif de 2500 €

Présenté par

Sr toyin A.

Sr Toyin Abegunde

Je suis Sr Toyin Abegunde, Fille de la Charité d'origine Nigériane, venue comme mission...

En savoir plus

Contreparties

Pour un paiement de 10 €

Un immense MERCI !

1
Pour un paiement de 20 €

Un remerciement sur notre page Facebook et sur notre site internet.

image
0
Pour un paiement de 50 €

Un book photos de la réalisation du projet envoyé par email.

image
2
Pour un paiement de 100 €

Une carte postale du Burkina !

image
Stock disponible: 6
2

Nouna, Burkina Faso