Renaître après un abus
Renaître après un abus : Un foyer pour se relever d'un traumatisme
Réduction fiscale
127 € / 127 €
Draps neufs
1000 € / 1000 €
10 matelas orthopédiques
500 € / 500 €
Oreillers neufs
1500 € / 1500 €
15 matelas orthopédiques
410 € / 400 €
Couvertures

Le contexte

En République Dominicaine, près de 40% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté et les disparités sont croissantes.

Les familles sont soit très riches, soit très pauvres et les plus vulnérables restent comme toujours les enfants, surtout ceux en marge de la société quand ils sont enfants de mères célibataires, d'immigrés ou vivant dans les zone rurales. 

S'il y a croissance au niveau macroéconomique et que des efforts ont été réalisés dans l'accès aux soins et à la santé, les famille pauvres ne bénéficient pas toujours des services médicaux et sociaux, surtout les Haïtiens qui se sont réfugiés en République Dominicaine pour fuir leur pays.

Cette discrimination se retrouve également dans l'éducation des enfants, nombreux d'entre eux étant poussés par leur famille à abandonner l'école pour subvenir aux besoins de leur foyer. Beaucoup sont exploités dans les structures agricoles et avec l'expansion du tourisme, l'exploitation sexuelle reste une épouvantable réalité. 

De nombreux enfants souffrent également de maltraitance domestique, due entre autres aux souffrances de l'émigration et au manque de préparation des parents à assumer leur rôle.67,4 % des ménages dominicains utilisent les punitions physiques et psychologiques comme méthode de discipline pour leurs enfants (ONE, 2014). Dans le pays, 5% des adolescentes disent avoir subi des violences sexuelles et 16% des violences physiques depuis l'âge de 15 ans. 

Ces jeunes  sont souvent placés en institution dans des organisations gouvernementales et non gouvernementales.

Arrivées en 1952 dans le pays, les Filles de la Charité ont commencé leurs missions en servant les pauvres dans les hôpitaux, les écoles, les maisons de retraite et autres œuvres pastorales. Aujourd'hui, face à cette réalité abominable, elles sont très investies dans six centres éducatifs et contribuent aux actions de plaidoyer auprès du ministère de la jeunesse.

Le Projet: Accueillir les jeunes filles au Foyer "Renacer" pour les protéger des violences subies 

Le Foyer Renacer a été fondé le 10 février 2000 par les Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul. C'est le SEUL Foyer national qui accueille dans un cadre résidentiel des petites filles et des adolescentes ayant survécu à tout type d'abus...

Depuis, plus de 597 enfants et adolescentes ont été pris en charge, sans compter les filles suivies en thérapie ambulatoire.

Aujourd’hui, 22 filles entre 5 ans et 16 ans sont accueillies au foyer et les soeurs déploient leurs efforts pour leur assurer un environnement confortable et sécurisant.

L’objectif : un espace dédié pour retrouver sérénité et confiance

« Le fait qu’une fille ou adolescente abusée puisse bien dormir réduit le stress de son quotidien: lorsque nous dormons, le corps se détend et cela facilite la production de mélanine et de sérotonine. Ces hormones neutralisent les effets des hormones du stress (adrénaline et cortisol) et nous aident à être plus heureux et plus forts sur le plan émotionnel. Le manque de sommeil, en revanche, entraîne une libération accrue et soutenue des hormones de stress.

Il est indispensable de mettre à disposition de ces jeunes filles un lieu sécurisant pour retrouver sommeil et sérénité après tant de nuits blanches dues aux traumatismes. Cela leur permettra de profiter des bienfaits des thérapies qui les aideront à surmonter les conséquences des abus dont elles ont été victimes » 

"Aujourd’hui, nous n'avons pas de bons matelas adéquats, ceux dont nous disposons sont très détériorés, tout comme les oreillers, les draps et les couvertures, et le budget que nous accorde le gouvernement n'est pas suffisant pour réaliser cet investissement.

Nous avons donc besoin d’aide pour financer des matelas orthopédiques pour les préadolescentes.

Les dégâts physiques suite aux abus qu’elles ont subis sont nombreux (incontinence notamment) et ces matelas leur garantiront une récupération plus douce et permettront un entretien plus facile pour que nous puissions les garder longtemps.

Nous avons aussi besoin d’oreillers, de draps et de couvres lits pour garnir ces nouveaux lits." Sr Amalia 

Les bénéficiaires 

Aujourd’hui 22 jeunes filles et petites filles sont accueillies au Foyer « Renaître ». Notre objectif est d’accueillir 25 jeunes à la fois dans des chambres équipées sobrement mais confortablement et dans des  conditions d’hygiène requises.

Les résultats se mesureront à la stabilité globale des jeunes filles, tant sur le plan émotionnel que psychologique, car le fait de dormir dans un espace digne et confortable a un impact positif sur l'assimilation des thérapies, sur la relation de confiance entre les filles et les professionnels qui sont là pour les aider.

Les étapes du projet

Nous avons déjà identifié les entreprises à qui nous achèteront les matelas, les oreillers, les draps et les couvre-lits.

Les matelas actuellement au Foyer sont pour la majorité moins deteriorés que ceux dans les lieux de vie des jeunes filles accueillies seulement la journée. Ceux-ci seront donc donnés aux familles les plus démunies vivants dans des conditions très difficiles.

Une fois bien installées, les 30 personnes employées au foyer aideront les filles à reprendre confiance en elles, à guérir de leur traumatisme et à retrouver un lieu de vie sain et agréable. Psychologues, éducateurs, cuisiniers, professeurs et animateurs, tous présents pour les soutenir et les aider à surmonter les moments difficiles qui les ont amenés jusqu’à nous.

Enfin, chacun des bénévoles qui viennent au Foyer sont un grand soutien. Leur contribution matérielle, émotionnelle et professionnelle, nous permettent de réaliser ce beau projet... Ils sont 56 à venir nous aider régulièrement, souvent d’abord avec leur entreprise ou leur paroisse puis reviennent de leur propre gré pour continuer à aider le foyer.

 

Un immense merci pour votre aide,

l’avenir de ces jeunes filles dépend de vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

L'équipe des Projets Rosalie

Quel plaisir de savoir que le projet a été financé à 100%. Je voudrais tous vous remercier, vous qui avez collaboré pour que ce rêve puisse se réaliser le plus rapidement possible... merci ! Vous aidez ces jeunes filles à avoir un endroit digne pour se reposer... Elles peuvent reprendre des forces et guérir leur esprit pour surmonter les conséquences des abus qu'elles ont subis.
Que le Seigneur vous apporte la grâce dont vous avez le plus besoin en ce moment. Que Dieu, dans son infinie miséricorde, vous bénisse, vous et vos familles.
Nous resterons en contact au fur et à mesure que le projet se concrétisera.

Un million de mercis,
Sœur Amalia Alvarez - Fille de la Charité

Envoyé il y a environ un mois
Emmanuelle Donier.

A toutes les jeunes filles du foyer et aux personnes qui prennent soin d'elles : soyez assurées de ma prière. Que Jésus bénisse votre projet et vos efforts. Jésus peut tout : Il restaure, Il bénit, Il guérit toutes les personnes qui ouvrent leur coeur à Son Amour. Il est la VIE, qu'Il vous fasse "renaître"...

Envoyé il y a environ 2 mois
L'équipe des Projets Rosalie

Les filles du Foyer « Renaître » viennent des endroits les plus vulnérables du pays. Elles vivaient avant leur arrivée dans des situations d'hygiène déplorables, et de vulnérabilité générale...à tel point que l'environnement qui aurait dû être le plus sûr pour elles est celui où elles ont vécu les abus les plus atroces que l'on puisse imaginer.
Le Foyer « Renaitre » essaie de leur offrir la sécurité et le confort qui les aideront à se sentir en sécurité et à surmonter les conséquences des abus dont elles ont été victimes.
Actuellement à cause de la pandémie, nous avons dû répartir les filles en les envoyant chez un membre sûr de leur famille quand elles en avaient, ou chez les proches du Foyer (bénévoles, employés etc.) qui se sont proposés de tout cœur pour s'occuper d'elles.
En juillet, le pays a connu un changement de gouvernement et après avoir constaté un très important déficit budgétaire, ils ont coupé l'aide économique à diverses ONG, dont la nôtre.
Ce projet sur la plateforme des Projets Rosalie nous aiderait beaucoup, cette contribution économique nous permettrait d’acheter les matelas, les oreillers, les draps et les couvre-lits pour changer ceux dont nous disposons qui sont ne mauvais état.
Nous remarquons que les filles qui ont été maltraitées mouillent leur lit jusqu'à un âge très avancé, et c'est pour cette raison que les matelas se détériorent avec le temps.
Nous vous demandons de nous aider à ramener les jeunes filles chez elles le plus rapidement possible et à leur offrir un endroit décent pour qu'elles puissent rester et se reposer, en leur rendant l'innocence qui leur a été volée si tôt par ceux qui auraient dû les protéger.
Merci de tout cœur,
Soeur Amalia Alvarez

Envoyé il y a environ 2 mois

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Trang
Trang

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Patrice B.
Patrice B.

100 €

Christophe Eoche duval.
Christophe Eoche duval.

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

arnaudgg
arnaudgg

500 €

Antoine A.
Antoine A.

25 €

EUROGERM
EUROGERM

100 €

Sylvie Mallet.
Sylvie Mallet.

200 €

anonymous
Anonyme

Madeleine S.
Madeleine S.

50 €

Marie
Marie

100 €

Agathe
Agathe

100 €

Anna
Anna

50 €

17 soutiens
3 462 €
Fonds de dotation Rosalie Rendu
Soutenu par
+ 75 €
3 537 €
sur un objectif de
3 527 €
17 soutiens
Terminé temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Sœur Amalia Alvarez
Fille de la Charité

Sœur Amalia Alvarez est une Fille de la Charité uruguayenne qui a presque 10 ans de mission Ad Gentes dans la province des Caraïbes.
Elle est la directrice de "Hogar Renacer", un foyer qui, depuis le 10 février 2000, s'occupe de jeunes filles victimes d'abus et les aide à surmonter les conséquences des sévices physiques et émotionnels qu'elles ont subis pour pouvoir retrouver leur dignité et s'intégrer dans la société .

Santo domingo
République dominicaine

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies