L'avenir nous appartient
Enfance et éducation
L'avenir nous appartient : Une salle d'étude multimédias au Paraguay
Réduction fiscale
Les étapes
696 € / 696 €
1 écran de projection
1584 € / 1584 €
2 ordinateurs portables
71 € / 991 €
1 rétroprojecteur
0 € / 548 €
2 enceintes

Depuis 61 ans, les Filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul sont au service de la population de Carapeguá, en particulier auprès des plus pauvres et des plus vulnérables, notamment les enfants, jeunes et personnes âgées

Elles ouvrent leur première école en mars 1962, l’établissement scolaire "Virgen Poderosa" qui compte désormais 500 élèves de la maternelle au collège accueille principalement des jeunes issus de familles aux ressources économiques limitées.

La réalité douloureuse des habitants de Carapeguá

Les habitants de la région de Carapeguá vivent principalement d’élevage et d’agriculture, mais depuis quelques années l’utilisation intensive de pesticides aggrave la fertilité des sols et menace la santé des habitants.

Ces faits ont pour conséquence une faible production agricole dans certaines zones rurales, ce qui engendre des dépenses inévitables, les familles ne pouvant plus subvenir à leurs propres besoins alimentaires.

Alors que les femmes excellent dans la production de textile (tels que les couvertures, les nappes, les couvre-lits, les ponchos, etc), la hausse des matières premières a provoqué la fermeture de nombreuses structures artisanales, nourrissant ainsi un flux migratoire croissant vers la capitale ou vers les pays voisins. De nombreuses familles vivent séparées, les enfants étant souvent laissés à la charge des grands-parents ou d'un parent isolé 

Une salle audiovisuelle pour développer l’apprentissage par le multimédia

L’établissement scolaire "Virgen Poderosa" est situé dans une zone périphérique de la ville de Carapeguá, un nouveau quartier où vivent 400 familles d’origine modeste.

Avec l’arrivée de la pandémie, les enseignants ont réalisé à quel point l’accès au numérique pouvait faciliter les apprentissages dans le parcours scolaire des élèves.

L’objectif serait d’avoir une salle multimédia équipée d’ordinateurs portables, d’un écran de contrôle, d’un projecteur et d’enceintes, permettant aux élèves d’avoir enfin accès à ces technologies.

« Ni les parents d’élève, ni l'institution n'ont les ressources suffisantes pour financer l’acquisition de ce matériel informatique, c’est pourquoi nous faisons appel aux Projets Rosalie pour réaliser ce projet. »

Sr Juana María Araujo Miranda

Ce projet permettra 

1.     D’intégrer les outils numériques dans le processus d'apprentissage des étudiants

2.     De proposer aux élèves un espace dédié aux nouvelles technologies

3.     De permettre aux enseignants de diversifier la manière d’aborder leurs cours 

Les bénéficiaires : des élèves d’origine modeste

Les 500 élèves de l’établissement auront accès à cette salle multimédia, pendant leurs cours ou pendant leur temps libre.

Pour assurer un investissement personnel de chacun, les élèves s'engagent à contribuer à l'entretien des équipements.

Les 24 professeurs de l’institutions sont également impatients de pouvoir intégrer ces nouveaux outils numériques et pédagogiques à leurs enseignements.

« Nous chercherons toujours à faire en sorte que l'école devienne un jour autosuffisante, l'important pour nous est de former sans cesse nos jeunes qui seront capables d'affronter l'avenir par eux-mêmes avec des armes qui les aideront à avancer. »

Sœur Juana María

Avec eux, grâce à vous

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Dominique Ramassamy.
Dominique Ramassamy.

31 €

Janot
Janot

50 €

FC Frg
FC Frg

80 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Anna
Anna

100 €

anonymous
Anonyme

Antoine A.
Antoine A.

25 €

10 soutiens
1 651 €
Fonds de dotation Rosalie Rendu
Soutenu par
+ 700 €
2 351 €
sur un objectif de
3 819 €
10 soutiens
J - 16 temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Soeur Juana María Araujo Miranda

Je suis Juana María Araujo Miranda, Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul depuis 35 ans. Dans les premières années de ma vie consacrée j'ai travaillé dans un centre missionnaire, puis j'ai suivi une formation d'enseignante et depuis 1994 je suis au service de l'éducation, enseignant dans les classes et ensuite comme directrice de l'Escuela Virgen Poderosa de Carapeguá qui se trouve à environ 84 km d'Asunción, la capitale du Paraguay.
Dans cette mission, je promeus la formation des enfants et des jeunes dans leurs différentes dimensions afin de leur offrir de meilleures opportunités. Grâce aux différents projets et à l'aide de nombreuses personnes généreuses, la construction des salles de classe pour les étudiants a été achevée. De même, avec l'aide des Projets Rosalie, il a été possible d'acquérir des ordinateurs afin que les étudiants aux ressources limitées puissent accéder gratuitement à internet pour mener à bien leurs activités de recherches.
Dans l'école et le collège, je travaille en équipe pour les convivences, les camps et les retraites des étudiants et des enseignants. La solidarité avec les plus vulnérables est encouragée parmi les élèves et les parents.
Je suis aussi conseillère de la Jeunesse Mariale Vincentienne au Paraguay et j’organise aussi les célébrations de la neuvaine de la fête de notre saint patron.

Carapeguá
Paraguay