Les enfants qui pleurent
Solidarité
Les enfants qui pleurent : Changer la vie d'une veuve et ses enfants
Réduction fiscale

Les partenaires du projet

Autres mécènes
464 €
25 soutiens
4 736 €
Autres mécènes
464 €
5 200 €
sur un objectif de
5 000 €
25 soutiens
Terminé temps restant
Les étapes
1172 € / 1172 €
Nourriture et vêtements
1564 € / 1564 €
Loyer et charges (eau, électricité…) du logement
326 € / 326 €
Uniformes et manuels scolaires
1466 € / 1466 €
Frais de scolarité pour 4 enfants
672 € / 472 €
Frais médicaux

Les Filles de la Charité servent spirituellement et physiquement de nombreux pauvres dans différentes régions d'Éthiopie.

« La capitale Addis-Abeba est la ville la plus peuplée du pays. De nombreuses personnes sont venues de différentes régions en pensant que la vie y était plus sûre et meilleure. Il y a beaucoup de gens pauvres qui n'ont personne pour les aider et qui souffrent en silence. Le revenu moyen est très bas, car la majorité des gens ont un emploi mal rémunéré. » Sœur Tigist

Une histoire très triste, des vies à sauver

Tiruwork, 30 ans, et ses cinq enfants font partie des nombreuses personnes qui ont perdu espoir dans la vie à cause de la pauvreté et de la mort soudaine de son mari Ato.

Le couple s’occupait avec amour et attention de leurs 5 enfants : Robe et Robera, 9 ans, Lalisa et Lalissie, 6 ans, et Jalane, 3 ans. Ato travaillait comme enseignant dans la région d'Oromia, à l'ouest de l'Éthiopie, où les voleurs et les kidnappeurs sont légion. Ils ont dû quitter cette région : Ato était sans cesse racketté pour des sommes d’argent considérables et il avait peur pour leur vie. 

A Addis-Abeba, il y a tout de suite cherché un emploi dans une école pour faire vivre sa famille bien-aimée. Malheureusement, deux semaines après leur arrivée, Ato a fait un malaise et il est mort avant d'arriver à la clinique. Les enfants en larmes ont demandé aux sœurs qui allait maintenant subvenir à leurs besoins…

« Au chagrin de cette famille s’est ajoutée la dépression de Tiruwork. Depuis qu’elle a perdu son emploi dans notre école catholique, démolie pour un projet de zone verte, elle ne peut plus payer le loyer, ni subvenir aux besoins de base de ses 5 jeunes enfants. » Sœur Tigist

Les sœurs s’impliquent beaucoup pour changer la vie de cette famille. Les enfants sont très actifs et disciplinés. 

Le projet : sortir Tiruwork et ses 5 jeunes enfants de la grande pauvreté en subvenant à leurs besoins pour 1 an.

L’aide reçue permettra de payer :

- la nourriture et les vêtements 
- le loyer et charges du logement (eau, électricité…)
- les frais médicaux
- les frais de scolarité, les uniformes et manuels scolaires pour les 4 enfants scolarisés. 

« Les enfants seront ainsi en bonne santé physique et mentale, ils travailleront dur
et obtiendront de bons résultats scolaires. »
Sœur Tigsit

Tiruwork sera ensuite accompagnée et encouragée pour trouver un travail et être autonome financièrement.

Avec eux, grâce à vous !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

L'équipe des Projets Rosalie

Au nom des Filles de la Charité de la Province d'Éthiopie et des "Enfants qui pleurent", je vous envoie cette lettre pour vous exprimer mes remerciements les plus sincères pour votre confiance et votre volonté de soutenir ces enfants. Votre don généreux pour répondre à leurs besoins essentiels effacera les larmes de ces enfants innocents et changera leur vie. Votre générosité a été une source de force pour moi et pour eux.
Vous nous avez donné bien plus que nous ne pourrons jamais vous rendre.
J'étais très inquiète et je priais pour ces enfants car j'ai vu à quel point leur cœur était brisé lorsqu'ils ont perdu leur père il y a six mois. Dieu a entendu ma prière par votre intermédiaire. Vos mots gentils et vos encouragements m'ont aidée à traverser cette période difficile pour être avec ces enfants et partager leur douleur. Je vous assure de mes prières quotidiennes pour chacun d'entre vous.
Je suis allée leur rendre visite et ils vous envoient à tous des salutations spéciales.
Encore une fois, merci beaucoup pour votre soutien. Vous êtes un cadeau et une bénédiction dans la vie de ces enfants.
Sr Tigist

Envoyé il y a environ 2 mois

Les 20 derniers soutiens

Damien Molat.
Damien Molat.

100 €

Cira E.
Cira E.

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Sarah et etienne Laporte.
Sarah et etienne Laporte.

300 €

Henri De joux.
Henri De joux.

1500 €

Pascale Puggioni.
Pascale Puggioni.

59 €

anonymous
Anonyme

Jiuci
Jiuci

50 €

Anna
Anna

100 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Thierry Chatain.
Thierry Chatain.

1000 €

anonymous
Anonyme

Hugues D.
Hugues D.

50 €

Lise
Lise

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Simone D.
Simone D.

100 €

anonymous
Anonyme

Véronique Cappoen.
Soeur Tigist Rufael

Je suis Sœur Tigist Rufael, Fille de la Charité de la Province d'Éthiopie.
Je suis enseignante de profession et j'ai enseigné à l'école catholique Atse Teklegiorgis pendant les deux dernières années. Malheureusement, l'école a été démolie à cause d’un projet de rénovation après avoir servi pendant 52 ans.
Actuellement, je vis dans la maison provinciale. Je suis étudiante en maîtrise en leadership et gestion de l'éducation.

Addis ababa
Éthiopie