En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Nettoyons la nature

Offrons un emploi qui a du sens !

Tax elligible stamp
Nettoyons la nature : Offrons un emploi qui a du sens !
Rémunération de 2 salariés 1 semaine/mois pour transformer la matière plastique
Formation de trois mois pour 2 nouveaux tailleurs
Salaires décents de 4 tailleurs durant 9 mois et de 2 salariés durant 1 an
Formation et sensibilisation à l'écologie 1 fois/mois pendant 1 an
Exposition et vente de nos objets en ligne

Le problème de la pollution en Indonésie

L'Indonésie est l’un des plus grands pollueurs en matière de déchets plastiques.

Le recyclage n’y est pas développé, et concernant le plastique en particulier, il s’agit davantage de décyclage, c’est-à-dire qu’après chaque utilisation, il est transformé en plastique de moindre valeur, jusqu’à arriver à un point où il ne peut plus être réutilisé. Nous avons ainsi une grande quantité de plastique qui n’est pas recyclable. 

Celui-ci fini au mieux dans d’immenses décharges à ciel ouvert, au pire avec le ruissellement des eaux, il s’amoncelle sur les plages et termine dans la mer. Ainsi, d’énormes quantité de plastique dérivent dans l’océan allant jusqu’à former un sixième continent.

Prendre soin de "notre maison commune", recycler ces matières plastiques devient urgent ! Il est également necessaire de faire prendre conscience aux gens qui nous entoure des conséquences de leur propre consommation. La plupart ne réalisent pas la quantité de déchets qu’ils peuvent générer.

 

Heureusement, des initiatives locales s’organisent !

Pour lutter contre la pollution, promouvoir le recyclage et créer des opportunités pour la communauté, depuis 2006 les Filles de la Charité de la province d'Indonésie et leurs collaborateurs récoltent les déchets plastiques dans une décharge de Kédiri. Ceux-ci sont lavés, triés et séchés. 

 

Ensuite la matière obtenue est taillée et cousue afin d'être transformée en objets utilitaires qui sont proposés à la vente. Cette action permet de développer l’autonomie de toute la communauté et de créer des opportunités pour celle-ci en créant des emplois et en encourageant une filière locale à taille humaine de recyclage. 

 

Une initiative à soutenir

Actuellement, le plastique non valorisé étant en constante augmentation, la matière première ne manque pas !

Malheureusement son recyclage rencontre des difficultés car les Filles de la Charité ne disposent que de 2 ouvriers. Cette offre d'emploi n’est pas attractive car elle nécessite des compétences particulières principalement pour tailler et coudre nos objets. Elle est également peu rémunérée (entre 17 et 24 euros par mois).

Grace aux Projets Rosalie les salaires des travailleurs pourront augmenter. De nouveaux salariés pourront également être recrutés parmi les personnes sans ressources. Après une formation adaptée, ils pourront améliorer leur vie avec des honoraires décents.

Ainsi le salaire de deux travailleurs, employés une semaine par mois s'élèverait à 50 euros par mois soit 600 euros pour un an.

Afin d'assurer une formation de trois mois pour 2 tailleurs, 246 euros soit 41 euros par mois seraient nécessaire. Afin de les engager et de pouvoir les rémunérer durant 9 mois, leur salaire reviendrait à 972 euros.  

Le salaire de nos deux autres tailleurs atitrés pendant un an reviendrait à  1 752 euros.  

 

 

La vente d'objet a besoin de se développer

A ces salaires s'ajoutent une commission de 60% sur la vente des objets fabriqués. Jusqu'à maintenant nous proposons nos objets localement et sur internet. Nous avons le projet de developper notre marketing en ligne afin de vendre d'avantage et d'augmenter ainsi un peu plus le salaire des travailleurs.

Tous les deux mois environs les objets seront mis en ligne. La participation a ces ventes, la mise en valeur de nos objets et leur promotion demandera 50 euros à chaque fois soit 300 euros sur un an. 

Un tremplin vers l'avenir

Grâce à ces salaires et à la vente de nos objets, nos travailleurs pourront vivre décemment. Le but ensuite c'est qu'ils deviennent suffisamment autonomes afin de pouvoir lancer eux-mêmes leurs propres entreprises et embaucher par la suite des employés qu'ils pourront former.

Enfin, nous savons que l'avenir de notre maison commune, la terre est entre nos mains. C'est pourquoi nous essayons de faire prendre conscience aux gens des conséquences de leur propre consommation. La plupart des gens ne réalisent pas la quantité de déchets qu’ils peuvent générer.

C'est pourquoi nous désirons lancer un programme de sensibilisation pour toute personne de bonne volonté, les entreprises, les paroisses et associations qui en feront la demande. 

En parler aux enfants est un bon moyen pour commencer. La prochaine génération va hériter de ces problématiques concernant la pollution. nous interviendrons donc également dans les écoles, les collèges et les lycées des alentours.

En intervenant une fois par mois nous estimons les dépenses à 58 euros à chaque fois pour le matériel, le transport et les heures supplémentaires demandées à nos salariés soient 696 euros pour l'année. 

 

Aidez-nous à concrétiser notre projet : des emplois durables pour une planéte plus propre !

Sr Netty Chen

Je m’appelle Sr Netty, je suis Fille de la Charité et je vis à la communauté sainte Louise de Marillac à Kédiri, à l’est de l’île de Java en Indonésie. Je suis actuellement dans l’équipe de l’économat Provincial. Nous sommes une communauté de 19 sœurs. Nous servons dans l’éducation, dans la formation dans la santé et dans la pastorale sociale.

Les 20 derniers soutiens

Antoine A.
Antoine A.

25 €

Astrid M.
Astrid M.

955 €

Astrid M.
Astrid M.

2000 €

Marie
Marie

50 €

Sylv.
Sylv.

50 €

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

95 €

Anna
Anna

50 €

Astrid M.
Astrid M.

1000 €

anonymous
Anonyme

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

110 €

Claude
Claude

50 €

Janot
Janot

80 €

Jiuci
Jiuci

50 €

Maurice
Maurice

50 €

Mariela A.
Mariela A.

30 €

anonymous
Anonyme

Aucun évènement n'est prévu pour le moment

En pleine discussion !

Sr Netty Chen
Sr Netty Chen

Vous êtes 16 personnes à avoir soutenu notre projet pour Kediri, en Indonésie... La générosité n'a pas de frontière. Merci à tous, merci de l'avoir fait pour notre planète, notre maison commune. Sr Netty

Envoyé il y a 4 mois

Partager ce projet

  • Rémunération de 2 salariés 1 semaine/mois pour transformer la matière plastique
    Formation de trois mois pour 2 nouveaux tailleurs
    Salaires décents de 4 tailleurs durant 9 mois et de 2 salariés durant 1 an
    Formation et sensibilisation à l'écologie 1 fois/mois pendant 1 an
    Exposition et vente de nos objets en ligne
  • 16 soutiens

4625 € collecté sur un objectif 4600 €
101%
Terminé
16

4625
sur un objectif de 4600 €

Présenté par

Valérie Bérard

Sr Netty Chen

Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul

Je m’appelle Sr Netty, je suis Fille de la Charité et je vis à la communauté sainte Lou...

En savoir plus

Contreparties

Pour un paiement de 10 €

Un grand merci de la part de toutes les personnes travaillant au recyclage des déchets plastiques.

image
0
Pour un paiement de 20 €

(Soit 6,80 € après déduction fiscale)
Un grand merci sur nos réseaux sociaux + des nouvelles du projet !

image
0
Pour un paiement de 50 €

(Soit 17 € après déduction fiscale)
Contreparties précédentes + des photos de la réalisation du projet.

image
5
Pour un paiement de 100 €

(Soit 34 € après déduction fiscale)
Contreparties précédentes + une lettre personnalisée de remerciement envoyée chez vous !

image
0
Pour un paiement de 150 €

(Soit 51 € après déduction fiscale)
Contreparties précédentes + Un objet en plastique recyclé

image
Stock disponible: 3
0

Kediri, Indonésie