Labourer la terre de demain

Des boeufs pour labourer la terre

Réduction fiscale
Labourer la terre de demain : Des boeufs pour labourer la terre
Atelier de formation des bénéficiaires
Achat de deux paires de bœufs
Achat d'aliments pour entretien + cinq charrues
Achat de trois paires de bœufs
Activités de sensibilisation

Contexte

Située au nord-ouest du Burkina Faso, la Province de la Kossi compte dix communes dont la commune de Nouna, le chef-lieu.  Le climat est de type sahélien avec une saison hivernale qui dure trois mois (de juillet à septembre) et une saison sèche qui s’étale sur neuf mois (octobre à juin) avec une période d’harmattan qui s’étale sur deux mois (décembre à janvier).

Les Filles de la Charité installées à Nouna depuis 2009 participent à son développement par leur engagement dans les domaines de l’éducation, de la santé et dans la pastorale sociale (aide aux pauvres et personnes démunies).

La population est majoritairement islamique avec 51% de musulmans; 45 % Catholique; 3% Protestant et 1% d’Animistes. Les populations autochtones sont composées de différentes ethnies.

Le Projet

Le deuxième objectif de développement durable de l’ONU, est de repenser la façon dont nous cultivons, partageons et consommons notre alimentation. Quand elle est pratiquée correctement, l’agriculture peut produire des aliments pour tous et générer des revenus décents, tout en soutenant un développement centré sur les habitants des régions rurales et la protection de l’environnement.

L'objectif de ce projet est d'acheter cinq paires de boeufs de trait et cinq charrues pour le labour de la terre durant les périodes de culture; pour répondre aux bésoins alimentaires des paysans pauvres et leur générer un revenu. Actuellement, ils utilisent des moyens très rudimentaires (grâce à une daba généralement) pour labourer les champs.

 

 

Qui sont les bénéficiaires ?

Dans le cadre de notre accompagnement des familles, les bénéficiaires de ce projet seront cinq familles  pauvres répartis dans des villages différents de la région. Ces familles comprennent en moyenne une dizaine de personnes. En comptant les voisins de chaque famille, nous estimons que 200 personnes pourront bénéficier de l'élevage et utilisation de ces boeufs. Les bénéficiaires pourront  dans un second temps offrir leurs services aux autres membres de leur village pour leur permettre également de labourer leurs champs. Cela pourrait ainsi créer un revenu substantiel et développer l'autonomie des familles.

Dans cette région la culture de céréales se développe bien, tout comme le maïs, les haricots, et les arachides. Une partie de la récolte sevira à nourrir les familles et l'autre sera vendue pour répondre aux autres besoins primordiaux comme la santé, ou l'éducation des enfants.  

L'arrivée des boeufs  permettra également aux femmes un net soulagement durant  leur travail dans les champs et un peu plus de disponibilité pour s'occuper de leur famille ou récupérer du temps pour d'autres tâches. 

   

Ce projet donnera aussi accès aux bénéficiaires à des activités de sensibilisation et de formation sur l'entretien et la pratique de la culture, en collaboration avec le personnel de OCADES Caritas NOUNA (Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité) -  et l'appui technique de la Direction Provinciale de l'Elevage.

 

Nous comptons sur vous pour les aider à labourer la terre d'aujourd'hui

afin de recolter la nourriture de demain !

"Que passe la charrue sur nos landes rebelles, sur nos terres en friche !
La Parole ira s’y planter, promesse pour le pauvre..."

(CFC (f. Pierre-Yves) ©CNPL / 1976 LMH PTP)

Soeur Toyin Abegunde

Je suis Sr Toyin Abegunde, Fille de la Charité d'origine Nigériane, venue comme missionnaire au Burkina Faso en 2009, pour l'ouverture d'une première Communauté dans ce pays. Depuis mon arrivée dans le diocèse de Nouna, je travaille avec la branche diocésaine de la Caritas Burkina et suis responsable du département solidarité et partage.
En Janvier 2016, il m'a été demandé d'ouvrir une nouvelle communauté dans un autre village du diocèse de Nouna avec deux sœurs qui auront pour charge d'ouvrir une école inclusive qui va accueillir tous les enfants à l'âge de scolarisation, et surtout les enfants sourd muets et porteurs d'autres handicaps.
A Nouna, nous sommes huit Filles de la Charité en 2 communautés, toutes de la Province du Nigéria.

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

80 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Renard
Renard

300 €

Pascale Lemoine.
Pascale Lemoine.

300 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Antoine A.
Antoine A.

25 €

Ginette
Ginette

50 €

Mariela A.
Mariela A.

95 €

Amis FC.
Amis FC.

50 €

Mimipinson
Mimipinson

50 €

socrilli
socrilli

300 €

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

100 €

Agathe
Agathe

100 €

Anna
Anna

95 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Aucun évènement n'est prévu pour le moment

En pleine discussion !

Partager ce projet

  • Atelier de formation des bénéficiaires
    Achat de deux paires de bœufs
    Achat d'aliments pour entretien + cinq charrues
    Achat de trois paires de bœufs
    Activités de sensibilisation
  • 21 soutiens

2750 € collecté sur un objectif 5585 €
49%
Terminé
21

2750
sur un objectif de 5585 €

Présenté par

Sr Alessandra

Soeur Toyin Abegunde

Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul

Je suis Sr Toyin Abegunde, Fille de la Charité d'origine Nigériane, venue comme mission...

En savoir plus

Contreparties

Pour un paiement de 10 €

Un grand merci sur la page du Projet Rosalie et l’assurance de notre prière

0
Pour un paiement de 20 €

(soit 6,80 € après déduction fiscale)
Contrepartie précédente + des nouvelles du projet !

image
3
Pour un paiement de 50 €

(soit 17 € après déduction fiscale)
Contreparties précédentes + une carte artisanale de remerciement envoyée par voie postale

image
Stock disponible: 1
2
Pour un paiement de 100 €

(soit 34 € après déduction fiscale) Contreparties précédentes + une affiche africaine en feuilles naturelles

image
Stock disponible: 0
1
Pour un paiement de 150 €

(soit 51 € après déduction fiscale) Contreparties précédentes + un centre de table brodé africain

image
Stock disponible: 1
0

Nouna, Burkina Faso

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies