À perte de vue - We did it !

Rendre la vue aux populations rurales du Nigeria
12 avril 2022
Sr Baridi Diidi
We did it

Le projet : assistance et soins ophtalmologiques pour les populations rurales aux faibles ressources

Une fois les dons réceptionnés, les personnes souffrant de problèmes oculaires ont été identifiées grâce à notre clinique ophtalmologique fixe et à notre camionnette clinique mobile.

Le milieu rural croit que la cécité est une malédiction ou qu'elle est normale arrivée à un certain âge, la population ne cherche jamais vraiment à voir un médecin en cas de problème oculaire. Nous parcourons donc de longues distances pour nous rendre auprès de nos patients, à travers une route particulièrement dangereuse à cause de la présence du groupe État Islamique.

Le personnel de la clinique allant à la rencontre des populations rurales, en profite pour les vacciner et les informer via un programme de nutrition destiné aux enfants souffrant de malnutrition.

Nous avons la chance d’avoir un médecin disponible pour tourner bénévolement avec nous dans la clinique mobile. Les villageois touchés de voir qu’un service sanitaire vient à leur rencontre, ont à chaque fois trouvé un bon emplacement avant notre arrivée.

Le diagnostic est toujours effectué par le médecin, qui identifie les patients à opérer. D'autres examens de laboratoire sont effectués pour s’en assurer, le service de santé informe les patients sur les choses à faire et à ne pas faire avant et après l'opération. Un formulaire de consentement est signé par la personne opérée.

Une fois l’opération réalisée, les patients reviennent pour un contrôle au bout d'une ou deux semaines. Ceux qui souffrent d'autres affections ne nécessitant pas d'intervention chirurgicale sont traités dans le service des consultations externes.

Vos dons ont un grand impact pour nous aider à atteindre le but de notre mission ici. Nous sommes toujours en joie d’entendre "Naganki Sister" qui signifie "Je peux vous voir, ma sœur".

Les bénéficiaires

Nous avons remarqué que M. Gambo était complètement aveugle dès notre première visite chez lui.

Ses enfants ne venaient dans sa chambre que pour lui déposer de la nourriture, sa pièce de vie était extrêmement sale et il n’en bougeait pas car il était incapable de se déplacer.

Nous avons conseillé à son fils de l'amener à la clinique où nous lui avons diagnostiqué une cataracte qu’il était facile d’opérer. L’opération a donc été effectuée.

Lors de notre première visite post opératoire, nous avons vu à quel point Baba était en bien meilleure santé. Il avait réussi à ranger son environnement et tout était propre.

Son apparence aussi a beaucoup changé, maintenant qu’il peut voir il a l'air beaucoup plus jeune et nous avons même du mal à croire que c’est le même vieil homme qu’avant l’opération.

Baba était si heureux de nous remercier, et de remercier Dieu.

Une enfant aveugle d'un an nommée Godia a été amenée jusqu’à notre clinique par sa mère.

La petite n’avait pas pu bénéficier de la première journée d’opération par manque d'une assistance anesthésique spécialisée pour les enfants, que nous n'avions pas pu obtenir en raison de la zone rurale.  

La mère, la grand-mère et le père, imploraient pour qu’elle soit opérée. Après leur avoir expliqué, le médecin leur a promis de faire le nécessaire pour pouvoir l’opérer la fois suivante, ce qu’il a fait. Lors de la deuxième journée d’opération à l'hôpital, nous avons obtenu l'anesthésie et l'opération s'est déroulée avec succès. Quand ils sont revenus 2 semaines plus tard pour le contrôle, Godia courait partout. Toute la famille était très reconnaissante.

Impact sur les bénéficiaires

Le projet a eu un impact très positif. Les populations rurales pensaient que la cécité faisait partie de la vieillesse et était irrémédiable. Aujourd’hui, grâce à l’éducation sanitaire que nous leur proposons, ils savent qu'il existe une solution pour les problèmes oculaires. Jusqu’ici la majorité restaient chez eux et appliquaient toutes sortes d'herbes, et d'autres choses dangereuses sur leurs yeux, causant plus de mal que de bien.

Nos cliniques fixe et mobile réduisent la distance jusqu'aux établissements de santé gouvernementaux qui est normalement très longue et dangereuse : notre clinique se fait plus proche des habitants des zones rurales. Elle permet de sensibiliser les populations aux soins possibles pour parer à ces problèmes.

Le prix des soins est abordable et nous trouvons toujours une solution pour les financer même quand les populations n'en n'ont pas les moyens. Nous proposons nos services à tous, chrétiens comme non-chrétiens sans aucune distinction.

Depuis le début du projet, 852 patients ont bénéficié d’une consultation ophtalmologique, 30 patients étaient inscrits pour une cataracte ou un ptérygion.

Pour l’instant, 15 cataractes et 5 ptérygion ont été opérés, les autres personnes ne se sont pas présentées.

10 cas d'opacité de la cornée et de décollement de la rétine ont été référés, le reste des cas traités étaient des trachome et conjonctivites vernales, ces cas étant dûs à la sècheresse et à la poussière de leur environnement.

Nous espérons que ce projet que vous avez financé donnera une grande visibilité à la clinique. Nous comptons sur les patients ayant déjà bénéficié de soins pour en parler et ainsi attirer d’autres personnes souffrants de maladies oculaires.

Nous vous serons toujours reconnaissants pour votre soutien, grâce auquel de nombreuses personnes ont pu voir et témoigner aujourd'hui,

et nous ne cesserons jamais de prier pour vous.