En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Escale à Madagascar

12175307225 aa0cd0865f z
18 juin 2018 Article Projet Madagascar Culture formation maraîchère construction puits

Les trésors de l'île rouge

Cela fait maintenant plusieurs fois que nous vous proposons des projets sur la belle île malgache : Cap sur Madagascar, Culture maraichère, Construction de fours économes, L’eau si précieuse, etc.. Mais connaissez vous vraiment cette île ?

Nous vous proposons de vous la faire découvrir à travers ses lieux emblématiques, ses paysages, les malgaches qui peuplent ce pays riche de coutume et de tradition.


Notre top 5 malgache

  • L’allée des baobabs

C’est le site le plus photographié ! Situés à l’ouest de l’île rouge, les baobabs, surnommés « Racines du ciel » par les malgaches, couvrent une superficie de plus de 320ha.
Nous pouvons y observer deux des sept espèces de baobab existants à Madagascar : Le Fony et le Renala.
Le baobab est pour la population locale à la fois un arbre magique, un arbre pharmacien, un arbre de la vie ou encore l’arbre à l’envers : c’est un spécimen sacré voire même mythique pour la population.

  • Tsingy Rouge Park

Bienvenue au farwest !
Paysages de terre rouge, situés sur le plateau de Sahafary culminant à 200 mètres d’altitude.
Le Tsingy rouge est une formation rocheuse formée par l’érosion et le soleil. Cette érosion est aussi « lapiaz ». Le mélange de différents oxydes et le travail du temps ont donné naissance à un ensemble de quelques centaines de petites cheminées de fée.

  • Les trois baies

Il s’agit d’une succession de 3 baies sur la côte Est situées sur l’Océan Indien.

La baie de Sakalava
Elle est connue dans tout l’océan indien et est considéré comme l’un des plus beaux spots de Madagascar. La plage est aménagée pour le confort des vacanciers.

La baie des Dunes
Elle est accessible à pied du village de Ramena. Entre longues plages de sables, vestiges de bâtiments militaire, et oiseaux rares de l’île.

La baie des pigeons
Accessible via la baie de Sakalava elle est un endroit très reposant qui abrite de nombreuses espèces d’oiseaux.

  • Goûter un plat typique

Romazava
C’est l’un des plat traditionnel malgache qui pourrait s’apparenter au pot au feu français. 

Il est cuisiné à partir de viande et de brèves (principalement des brèves mafana)
Les brèdes désignent un ensemble très divers de feuilles comestibles de nombreuses plantes et qui sont cuisinées avant d'être consommées

Ravitoto
C’est le plat incontournable malgache. Il signifie « feuilles de manioc pillées ».
Les malgaches ont l’habitude de le mélanger avec des viandes assez grasses ou du lait de coco pour ne pas perdre toute sa saveur.


Mokary
Les mokary, ça ressemble à des pancakes version street food malgache et c'est à base de farine de riz.Le riz est d'ailleurs l'aliment central de la cuisine malgache
Il existe une recette sas lait de coco que l’on appelle « Mofo Gasy » (nous pourrions le traduire par pain malgache) , et une recette avec du lait de coco, les fameux mokary.

  • La colline bleue d’Ambohimanga

Ce site figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et se situe à une 15aine de kilomètres de la capitale.Les termes « colline bleue » sont la traduction du nom « Ambohimanga ».

Cette colline royale est constituée par un ensemble de lieux sacrés, une cité royale et un site funéraire.

Connectez-vous pour pouvoir commenter cette news.

Connectez-vous !