Couvertureok

Résiste - We did it !

Le Centre de santé Notre Dame de l’Esperance équipé pour lutter contre la pandémie au Burkina Faso
26 avril 2021
Sister Marie-Thérèse Ukwak
We did it

Ce beau projet « Résiste » avait pour but de doter le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) Notre Dame de l’Esperance (Nouna, Burkina Faso) d’équipements de prévention contre le Covid19.

L’objectif était de renforcer le dispositif d’hygiène au sein du Centre et de sensibiliser les patients aux risques sanitaires et aux mesures de prévention.

Déjà fragilisés par le paludisme, la malnutrition et les menaces de conflits, les mères, jeunes femmes enceintes et enfants ont fait l’objet d’une attention particulière et la maternité peut désormais accueillir ses patientes en toute sécurité.

Les infections respiratoires aiguës (tuberculose, pneumonie, bronchite) restant une cause importante de mortalité chez les très jeunes enfants, les Filles de la Charité étaient en alerte, pour éviter tout risque de propagation du virus.

Afin de renforcer les dispositifs de lutte contre la COVID-19, Sœur Marie-Thérèse avait besoin de fonds pour pouvoir acquérir savons et gels hydro-alcooliques, gants, masques chirurgicaux, visières et produits d'entretien. Elle a aussi pu grâce à vous mettre en place des dispositifs médicaux de sensibilisation. 

« Grâce au soutien des Projets Rosalie, nous avons pu éviter les pénuries d’équipement en faisant l’acquisition des différents articles puis à leur installation et utilisation immédiate. Les patients ainsi que leurs accompagnants ont pu se laver les mains à l’eau et au savon dès leur entrée au sein de la structure grâce à des points d'eau disponibles un peu partoutEn plus des masques hygiéniques et du gel hydro-alcoolique mis à leur disposition, le personnel soignant était protégé grâce au port de blouses avant et pendant chaque acte médical. Le personnel chargé du nettoyage a été enfin en capacité de respecter les bonnes pratiques d’hygiène dans le Centre, et apprendre aux patients et leurs familles à respecter celles-ci grâce à des formations ponctuelles.»

« Depuis la mise en œuvre du projet en octobre 2020 jusqu’en janvier 2021, on estime à 13 800 le nombre de personnes ayant fréquenté le CSPS, entre malades (4600) et accompagnants (9200). La plupart de nos patients sont des femmes et des enfants, d’où le nombre toujours plus élevé d’accompagnants. »

Grâce à votre soutien, vous avez contribué à réduire la fracture médicale dans un pays où l’inexistence d’une couverture sanitaire touche les plus pauvres et les plus fragiles.

« Nous avons reçu votre précieuse aide pour notre projet de lutte contre les risques épidémiques. Merci beaucoup pour tout ce que vous faites pour mettre le sourire sur le visage des pauvres. Merci à tous pour tous les sacrifices que vous avez faits pour eux, eux qui sont déjà les victimes des conflits et des bouleversements climatiques. Que Dieu vous bénisse et pourvoit à vos besoins. Merci, merci, merci.»

Soeur Marie-Therèse, Porteuse du projet