Couverture 1

Si Maman, Si – We did it

Une boutique au Cameroun pour aider Stephanie à subvenir aux besoins de ses 6 enfants
10 février 2021
Soeur Katarzyna Chmielewska
We did it

Ce projet de réinsertion professionnelle est un des nombreux projet portés par les Filles de la Charité ayant pour objectif d'aider les femmes à accéder à une autonomie financière. Celui-ci avait bénéficié à Stéphanie en 2020, elle qui avait du interrompre son activité afin de s'occuper de sa jeune Paola affectée de différents handicaps et devant subir de lourdes opérations.

Stéphanie avait déjà géré une petite boutique de vêtements et d’articles de consommation courante ; son rêve était de reprendre son travail pour subvenir aux besoins de ses enfants. Après 3 ans de bonne gestion à son actif et une clientèle qui attendait sa réouverture, il ne manquait que les fonds nécessaires pour acheter la marchandise. 

Sœur Katarzyna raconte

Nous avons reçu les fonds des Projets Rosalie en avril 2020 mais ça n’est qu’en mai que nous avons pu acheter les fournitures et trouver l’emplacement de la boutique pour Stéphanie car le Covid19 a touché le Cameroun entre temps et tout a été reporté.

Une fois la petite boutique installée et la marchandise réceptionnée, Stéphanie a tout ordonné et nous a montré combien elle aimait son travail et comme ça lui avait manqué.

Elle a d'ailleurs pris un certain plaisir à la sélection et à l’installation des articles à vendre.

Au mois de Juin la boutique a pu ouvrir et dès les premiers jours la clientèle était au rendez-vous. Ce fut une grande joie pour Stéphanie de voir que sa sélection plaisait toujours autant.

À partir du premier jour d’ouverture, son objectif était très précis : épargner pour assurer un capital lui permettant de faire perdurer sa petite boutique. Maintenant que plusieurs cycles de vente/achat de marchandise ont eu lieu, elle peut enfin utiliser les bénéfices pour subvenir aux besoins de sa famille.

Grâce à ce projet, Stéphanie est devenue indépendante financièrement

Il l’a aidé à dépasser les autres moments difficiles de sa vie. Son mari est parti avec une autre femme (la polygamie est autorisée dans le pays) et refuse d’aider Stéphanie à élever leurs enfants.

Sans ce projet, Stéphanie n’aurait jamais pu subvenir aux besoins de ses 6 enfants.

Grâce à vous, chaque matin elle prépare ses enfants et les envoie à l’école en même temps qu’elle part au travail. Quand l’école est terminée, ils la retrouvent à la boutique où ils attendent la fin de la journée en faisant leurs devoirs jusqu’au moment de rentrer avec leur maman.

Grâce à vous, Stéphanie est capable de nourrir sa famille malgré l’absence de son mari.

Elle et ses 6 enfants bénéficient concrètement de ce projet, ainsi que la population qui est heureuse de trouver des articles qui leurs plaisent dans la boutique (vêtements, cosmétiques, sacs, chaussures, etc). 

« Chers donateurs,

J’ai l’honneur de venir vous présenter mes remerciements les plus sincères pour l’aide que j’ai reçu de vous.

Cela m’a permis d’ouvrir ma petite boutique comme prévu même si la pandémie de Covid19 a retardé le projet. Malgré cela, dès que j’ai commencé à vendre les articles que j’avais choisi ma clientèle s’est développée et je me sens maintenant soulagée de ne plus voir mes enfants manquer de quoi manger.

Je ne n’oublie pas de remercier le bon Dieu qui vous permet, d’accepter avec grand cœur de nous aider ici à faire face à toutes nos difficultés. Cette boutique me permet d’assurer les frais de santé des enfants, leur scolarité et leur nutrition. L’ouverture de cette boutique a réalisé mon rêve de leur assurer un avenir.

Très chers donateurs, pour cela je ne saurais comment vous remercier. Je vous présente mes salutations les plus distinguées. »

Stéphanie

 

Je me joins à Stephanie pour vous remercier pour votre générosité chers donateurs:

sans vous, rien n'aurait été possible ! 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies