Un enfant par la main - We did it!

En Ethiopie, 450 élèves accueillis à l'école des Filles de la Charité
12 janvier 2023
Sœur Tigist
We did it

Capitale du pays, Addis-Abeba connait une exode rural massif où des millions de migrants arrivent terrorisés par la guerre et fuyant la pauvreté.

Les Filles de la Charité accueillent de nombreux enfants de familles pauvres au sein de l’école Atse Teklegiorgis.

Sœur Tigist porteuse du projet raconte:

L'objectif principal du programme de l'établissement est de permettre aux étudiants très pauvres d’avoir accès à l’éducation pour sortir de la pauvreté.

L'année dernière, de nombreux élèves avaient dû abandonner l'école pour aider leur famille à gagner de l’argent pour survivre.

La situation économique est très difficile en Éthiopie. Dans les magasins, tout est très cher. Les pauvres meurent en silence chez eux à cause de la faim. Chaque jour nos étudiants mais aussi beaucoup d'autres personnes, viennent mendier de la nourriture aux portes de l'etablissement

Nous avions donc décidé de mettre en place une aide alimentaire, et un soutien quotidien pour améliorer les conditions de vie de nos étudiants.

Dans les salles de classe, il n’était pas rare de voir des élèves manquant de concentration ou même s'endormant à cause du manque d’énergie. Pour que nos élèves puissent atteindre leur plein potentiel académique, ils devaient être nourris.

Grâce au pojet, en plus d’un repas par jour, l’école fournit de l'eau propre et des produits d'hygiène (principalement des protections périodiques pour les filles, frein supplémentaire à leur assiduité en cours lorsqu’elles en manquent.)

Le projet devait aussi permettre d’acheter des uniformes pour 100 élèves mais nous avons bénéficié d’un don de 150 uniformes. Le comité de direction a donc décidé d'utiliser la partie du budget concerné pour prendre en charge les frais de scolarité d’élèves très pauvres qui fréquentent les écoles Sainte-Marie et Saint-Lazariste. C'est un grand soulagement pour nous et pour la famille des enfants.

Les élèves peuvent ainsi assister à leurs cours sans se soucier de leurs frais de scolarité et ou de l’achat de matériel éducatif. Ils étudient assidûment. Ils sont en meilleure santé ce qui a contribué à une nette amélioration de leurs résultats scolaires.

Que Dieu bénisse toutes les personnes qui ont contribué à ce projet d'une manière ou d'une autre.

Cette année, Dieu merci, nous n'avons pas eu beaucoup d'élèves qui ont abandonné l'école. Cela montre à quel point le Projet Rosalie a changé la vie de nombreux enfants.

30 élèves ont passé un examen national de 8e année et attendent les résultats. Les élèves de la première à la septième année sont également passés en classe supérieure avec de bons résultats.

Les belles histoires

L'histoire de Eyerussalem Getasetegn illustre bien l'impact de ce projet.

Eyerussalem a 11 ans. Elle est née à Addis Abeba, la capitale de l'Éthiopie. Après le divorce de ses parents, elle est restée avec son père mais celui-ci n'arrivant pas à subvenir à ses besoins, elle a erré dans la rue pendant une petite période. Un jour, un garçon de la rue l'a emmené jusqu’à notre école et me l’a présenté.

Elle m'a raconté les harcèlements sexuels et physiques qu’elle a subis dans la rue. Elle était tellement en peine qu’elle n’en avait encore jamais parlé à quiconque. J'en ai discuté avec sœur Elisabeth, la directrice de l'école Atse Teklegiorgis et j'ai commencé un programme d'orientation et de conseil avec cette petite. Après un programme de trois mois de cours de soutien, elle est désormais capable de suivre le programme de sa classe. L'école lui fournit le matériel scolaire, l'uniforme et la nourriture.

Depuis, elle vit avec sa mère. Elle a terminé sa troisième année et passe en quatrième année haut la main. Les enseignants et le personnel sont très heureux car elle est l'une des meilleures élèves de son niveau.

Grâce à votre générosité, nous avons pu poursuivre notre mission auprès des enfants de l'école catholique Atse Teklegiorgis. Je peux vous assurer que vos dons nous ont permis d'enseigner l'esprit, de toucher le cœur et de transformer la vie de nombreux enfants dans le besoin. Encore une fois, merci beaucoup pour votre soutien. Cela signifie beaucoup pour nous et pour tous les enfants nécessiteux de l'école qui ont pu bénéficier de ces dons.

 

Avec eux, grâce à vous