De filles en aiguilles
Réinsertion et formation
De filles en aiguilles : Formation couture pour prise en charge du handicap
Réduction fiscale
Les étapes
1374 € / 1374 €
Formation à la couture pour un an
688 € / 688 €
Tissus
307 € / 1374 €
6 machines à coudre
0 € / 764 €
Fournitures

Les mères  de jeunes en situation de handicap soutenues par les sœurs de Yaoundé (Cameroun)

Les Filles de la Charité sont en mission à Yaoundé dans le quartier de Nsimalen proche de l’aéroport. La communauté est composée de 5 sœurs qui, lors de leurs visites à domiciles, œuvrent auprès des personnes âgées délaissées et des malades chroniques dans ce quartier défavorisé.

Sœur Jeannette, la porteuse de ce projet, se consacre particulièrement au suivi et aux soins des personnes handicapées dans les quartiers et villages alentours et est très attentive à la sensibilisation et à l’accompagnement des familles, démunies face à la perte d’autonomie de leur proche.

Elle parcourt plusieurs dizaines de kilomètres par jour afin de sensibiliser ces familles et de limiter les croyances culturelles néfastes des habitants face au handicap. 

Elle organise une rencontre par mois avec les parents d’enfants handicapés pour les aider à cerner leurs besoins particuliers et accepter les différences.

« Pendant cette rencontre, nous partageons les difficultés que les enfants et les parents traversent au quotidien. Titulaire d’une formation de psychomotricienne, j’aide aussi à leur rééducation physique. »

Le projet : formation en couture pour 6 jeunes femmes, maman d’enfants handicapés 

Sœur Jeannette a rencontré 6 jeunes femmes très investies dans le suivi de leurs enfants malgré le temps et le cout financier engendré.

Ces 6 jeunes femmes ont été très motivées et enthousiastes à l’idée de bénéficier d’une formation d’1 an en couture et comptent s’investir rapidement dans cette activité génératrice de revenu.

Le lieu de formation est à 3km du quartier ce qui rend le déplacement facile. Le formateur Monsieur ELOUNDOU a un atelier bien équipé et a déjà formé plusieurs jeunes envoyés par les Filles de la Charité.

Au terme de la formation, chaque femme repartira avec sa machine à coudre. Elles pourront ainsi facilement s’installer et proposer leurs services pour la confection de vêtements, de sacs ou autre. 

« Ici, il est facile une fois formé d’avoir du travail dans ce domaine, les habitants du quartier viennent avec leur tissu pour se faire confectionner leurs vêtements. Il y a aussi la présence d’un marché à proximité où les femmes pourront vendre leurs articles. »

Sr Jeannette

Grâce à vous, ces femmes pourront continuer de s’occuper à domicile de leurs enfants handicapé tout en espérant travailler et tirer des revenus de leur activité de couture 

MERCI !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Les 20 derniers soutiens

Marie
Marie

100 €

Anna
Anna

50 €

FC Frg
FC Frg

100 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

André Catizone.
André Catizone.

30 €

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Trang
Trang

50 €

Philippe Devaux.
Philippe Devaux.

100 €

Amis de Fribourg
Amis de Fribourg

80 €

Antoine A.
Antoine A.

25 €

Janot
Janot

50 €

Madeleine S.
Madeleine S.

50 €

Ginette
Ginette

50 €

Antoine A.
Antoine A.

15 €

anonymous
Anonyme

Dominique Ramassamy.
Dominique Ramassamy.

52 €

Lise
Lise

30 €

26 soutiens
2 369 €
2 369 €
sur un objectif de
4 200 €
26 soutiens
J - 6 temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Soeur Jeannette MAIRAMA

Je suis Sr Jeannette MAIRAMA Fille de la Charité, communauté de Nsimalen, je m'occupe des personnes porteuses d'handicaps et j'accompagne les jeunes en formation au postulat. Nous sommes cinq sœurs de nationalité Malgache, polonaise et camerounaise. Nous sommes au service de la population au travers de services rendus aux personnes âgées, aux personnes porteuses de handicap, de visites aux malades à domicile et d’activités paroissiales.

Yaoundé
Cameroun