7 ele%cc%80ves devant l'ecole

Des racines et des ailes - We did it

Des repas et un accès aux soins pour des enfants de maternelle et primaire au Cameroun
10 novembre 2021
Sœur Têrêxa THUY TRANG
We did it

A Midjivin (Cameroun), des parents envoient leurs enfants dans l’école Sainte Catherine Labouré pour les placer sous la protection des Filles de la Charité de St Vincent de Paul. Nombre d’entre eux, en maternelle et primaire, arrivent pour la plupart à l’école le ventre vide, affaiblis et malades.

Les mauvaises récoltes dues à la sécheresse et les faibles ressources des parents ne permettent pas d’assurer les besoins fondamentaux de leurs enfants, premières victimes de malnutrition et du manque de soins médicaux.

Le Projet d’aide alimentaire et médicale « Des Racines et des Ailes » avait pour objectif de contribuer à la croissance physique et intellectuelle nécessaire à leurs apprentissages et à leur immunité.

Grâce à votre mobilisation, 90 enfants de maternelle et 117 élèves âgés de 6 à 8 ans ont pu bénéficier de ce projet. Ces enfants prennent désormais un bol de bouillie complète une fois par jour, ainsi qu’un plat de riz avec une sauce à la viande chaque mercredi au sein de l’école.

Des racines et des ailes - Projets Rosalie

L’aide médicale apportée a également permis de constituer une pharmacie scolaire pour faire face aux maladies récurrentes chez les enfants ou les envoyer dans les hôpitaux en cas de maladies plus graves (anémie, paludisme, typhoïde).

Ecoutons le témoignage de Soeur Têrêxa

« Nous avons reçu l’argent vers la fin du mois d’avril mais avons attendu le début de cette année scolaire 2021/2022 pour réaliser le projet. Depuis la rentrée, nous achetons de la viande 1 fois par semaine et payons le salaire mensuel de la cuisinière. Les produits alimentaires impérissables seront retirés chez le commerçant au fur et à mesure de nos besoins »  

Des racines et des ailes - Projets Rosalie

 

« De fait, les élèves de maternelle et de CP manifestent un intérêt et un éveil particulier dans leurs apprentissages en participant davantage aux cours »

 

Des racines et des ailes - Projets Rosalie

 

« Ils sont plus gais et réguliers à l’école malgré le paludisme qui a sévi en de septembre à novembre à l’Extrême -Nord du pays. Tous attendent avec impatience la pause, pour courir et se régaler d’une bonne bouillie ou manger enfin un repas équilibré avec de la viande. Dès leur retour à la maison après le premier repas servi au sein de l’école, les enfants ont laissé éclater leur joie.  Etl e lendemain, nous avons été assaillies par des parents qui ont tenu à venir manifester leur gratitude pour ce projet. Ceux dont les enfants avaient bénéficié gratuitement du traitement de paludisme ou de pansements sont également venus exprimer leur reconnaissance »

« L’aide médicale nous a permis de "voler" aisément au secours de quelques enfants malades touchés par le paludisme en les envoyant au centre de santé public situe à proximité (environ 500m) de l’école pour les soins. »

« La petite pharmacie scolaire s’est constituée progressivement en nécessaire de pansements et de médicaments usuels »

Des racines et des ailes - Projets Rosalie

« S’agissant des traitements pour la conjonctivite conséquente à l’harmattan (vent sec soufflant de décembre a janvier) qui soulève la poussière et affecte les yeux, nous attendons le moment opportun pour nous procurer des collyres à cet effet. Le déparasitage des plus petits se fera également à cette même période.

Enfin, les enseignants se réjouissent d’avoir des enfants épanouis et participatifs aux pratiques pédagogiques grâce aux avantages bienfaisants de ce projet »

Des racines et des ailes - Projets Rosalie

« Et nous, les Filles de la Charité de la Communauté de Midjivin joignons nos voix à cette cordée et vous assurons nos prières »

Soeur Têrêxa