Couvertureok

Face à la pandémie en Equateur - We did it !

Sensibilisation sanitaire et aide alimentaire pour les populations démunies de San Lorenzo
26 mars 2021
Sr Sabina Melania
We did it

Sr Sabina Melania avait fait appel à votre générosité pour aider la communauté des Filles de la Charité dans leur travail de prévention dès le début de la pandémie car très peu d’habitants avaient les moyens ou les connaissances pour limiter la propagation du virus dans la région de San Lorenzo en Equateur à ce moment là.

Elle a ainsi pu mettre en place un projet conjoint de sensibilisation sanitaire et d’aide alimentaire pour ces populations particulièrement démunies.

Elle raconte:

Nous avons d'abord procédé à l'identification des bénéficiaires potentiels de ce projet, en espérant recevoir une réponse favorable à l'aide demandée.

Une fois l'approbation des Projets Rosalie reçue, nous avons procédé à la cotation des produits sélectionnés grâce à une étude de marché pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix des produits alimentaires et des kits d’hygiène à distribuer.

Nous avons ensuite pris contact avec les bénéficiaires pour coordonner le jour et l'heure des récupération des produits alimentaires et des formations afin d’éviter les foules. En collaboration avec le Ministère de la Santé, nous avons animé un atelier sur la "Formation des mesures préventives de Covid-19".

Une "Nutrition Talk" (discussion alimentaire) a eu lieu dans les locaux de la Communauté des Missionnaires Comboniens, qui ont également contribué au projet.

Une organisation a été spécialement mise en place pour que la formation et les livraisons des Kits alimentaires et des produits d’hygiène aient lieu au domicile des personnes âgées et/ou handicapées, eux qui ne pouvaient pas se déplacer pour les recevoir.

La mise en œuvre de ce beau projet nous a permis de nous rapprocher de 130 familles, chacune ayant une histoire de vie marquée par la souffrance, la maladie et la pauvreté.

Nous partageons ici avec vous le cas de la famille Estacio - Batioja, composée de 17 membres qui vivent dans la même maison.

Mirtha, 28 ans, et Daniel Estacio, 24 ans travaillent à la fabrication de charbon de bois pour subvenir aux besoins de la famille. Ils ont 4 enfants et 4 neveux et nièces qui sont devenus orphelins parce que leur mère est récemment décédée d'un empoisonnement. Deux personnes handicapées logent également au sein de cette famille, une personne âgée paraplégique à cause d'une thrombose et un adulte qui souffre d'épilepsie mais qui ramasse et recycle des déchets pour aider tant bien que mal à la survie de la famille.

Leurs revenus tous ensemble ne dépassent pas 2 U$ par jour ce qui ne permet pas de répondre à leurs besoins essentiels. Ils sont constamment dans le besoin et ne mangent pas à leur faim. Ils ont d’ailleurs besoin d'aide pour que la personne âgée rentre dans une maison de soins parce qu'ils ne peuvent pas s'en occuper à la maison par manque de ressources. Les enfants n'étudient pas actuellement car ils ne disposent pas d’internet pour suivre leurs cours à distance.

En ce qui concerne le logement, ils vivent tous dans un petit espace qui ne leur appartient pas, et on leur demande régulièrement de le quitter.

L'aide alimentaire reçue grâce au projet leur a permis de se nourrir pendant au moins 10 jours et ils en sont très reconnaissants. L'approche avec ces personnes nous a donné la possibilité d'identifier leurs besoins et de négocier avec d'autres organisations civiles et gouvernementales un moyen de les aider à survivre à long terme

La situation de pauvreté dans le village de San Lorenzo se manifeste par le manque de valeurs, de nourriture, de santé et d'éducation.

La livraison de kits alimentaires et d'hygiène nous a permis d'apaiser, au moins pour quelques jours, la situation de pauvreté et de faim des 130 familles que nous avons pu soutenir avec ce projet, mais elle nous a surtout permis de nous rapprocher de leur réalité, ce qui nous aidera à proposer des projets de changement systémique pour les sortir de la dépendance.

Ils ont aussi été encouragés à gérer des projets dont ils sont les principaux acteurs pour améliorer la situation de leurs foyers.

Il était enfin indispensable en cette période de pandémie de les sensibiliser et les former aux gestes barrières à observer afin de limiter au mieux la contagion.

Un grand MERCI pour votre aide précieuse, que Dieu vous garde 

Le merci des bénéficiaires en vidéo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies