Souris à la vie
Souris à la vie : Prévention et soins dentaires : un enjeu de santé
Réduction fiscale
560 € / 560 €
Examens dentaires
500 € / 500 €
Formation et sensibilisation des classes et parents
1060 € / 4200 €
Interventions dentaires (radiologies, extractions, traitements...)
0 € / 500 €
Achat de materiel bucco-dentaire (dentifrice, brosses à dents...)
0 € / 240 €
Défraiement des intervenants

"El Puerto" est situé dans la province de San Pedro de Macorís, en République Dominicaine. Fondée dans les années 1900, la localité compte une population d'environ 7000 habitants.

Les principales activités économiques de cette communauté sont l'élevage (en groupe minoritaire) et l’agriculture (dont la culture de canne à sucre), cette dernière étant principalement orientée vers l'autoconsommation tandis que ceux qui en font la commercialisation parviennent à quitter la ville.

Les terres appartiennent en grande partie au CEA (Conseil d'État du Sucre) qui sont exploitées par de  puissants  propriétaires. La quasi- absence de systèmes d'irrigation dans les autres terres  rend  les récoltes instables et dépendantes de la nature, exacerbant les inégalités dans la population.

Les Filles de la Charité dirigent le Centre Educatif "La Milagrosa" avec des classes de primaire, collège et lycée. Comme dans la majeure partie des autres établissements, la moyenne d'âge chez les élèves et étudiants est élevée du fait de grandes difficultés dans le processus d'apprentissage et d'un absentéisme important. 

La réalité des enfants et des adolescents de cette communauté est  difficile: beaucoup d'entre eux ne vivent pas dans un cadre stable avec leurs parents et vivent dans le meilleur des cas dans des familles monoparentales ou avec des personnes qui les accueillent par charité. Cette instabilité familiale les poussent  à passer beaucoup de temps dans la rue et/ou à travailler dans les "conucos" (les terres). L’établissement des Filles de la Charité se veut être un lieu d'accueil pour ces jeunes où on les accompagne en leur proposant une  formation scolaire de qualité doublée de sensibilisation aux valeurs vincentiennes. 

La région étant largement productrice de canne à sucre, tous les habitants de la communauté sont habitués une alimentation très sucrée. Déjà peu habitués à préserver leur santé en géneral, nombreux d’entre eux n’ont jamais été sensibilisés à l'hygiène bucco-dentaire.

Découvrez la présentation du projet en vidéo !

Le projet: Prévenir et enrayer les pathologies bucco-dentaires 

Les inégalités de santé sont fortement corrélées avec les inégalités sociales. Un grand nombre d'enfants et d'adolescents de l’établissement souffrent dès leur plus jeune âge de dents mal traitées, de caries, d'infections de la gorge, de douleurs dans les gencives et d'une grande sensibilité suite aux extractions de dents.

Lors des crises dentaires, ces jeunes ont des poussées de fièvre et sont privés d'enseignement pendant de nombreux jours, le suivi de la scolarité étant impossible.

Ils sont nombreux à être privés de repas à l’école tant la nourriture est difficile à mastiquer. Cette situation crée une grande frustration et fait baisser l’estime d’eux-mêmes: Honteux, ils ont des problèmes d'élocution et peuvent à peine rire devant leurs camarades de classe qui les rejettent, ce qui conduit parfois à des actes de violence.

Leurs parents ou responsables légaux renoncent aux soins : le manque de moyens est très important, les frais médicaux jamais remboursés  et l’hygiène n’est pas la priorité, encore moins celle bucco-dentaire. Ces jeunes n'ont jamais vu de dentiste au cours de leur vie et sont peu au fait des bonnes pratiques en terme d'hygiène bucco-dentaires. 

Objectifs: Donner accès aux soins à ces jeunes

Porter une attention particulière aux soins buccaux de 30  enfants et adolescents de l'Etablissement "La Milagrosa" afin qu'ils continuent de se développer, forts d'une meilleure intégration physique, éducative et sociale.

Plusieurs étapes pour cela : 

  • Mettre en œuvre un programme intégré sur la santé bucco-dentaire et le développement des valeurs de la santé 
  • Encourager les élèves à prendre soin de leur hygiène buccale en faisant intervenir un spécialiste pour donner des cours de prévention
  • Donner aux enfants et aux adolescents les moyens de conserver une bouche saine en distribuant le matériel adéquat (kit brosses à dents, dentifrice, livret explicatif..)
  • Former les familles à l’importance des soins de santé intégraux et bucco-dentaire de leurs enfants
  • Financer les bilans et interventions nécessaires à la guérison des jeunes les plus atteints de pathologies.

Impact du projet: Des actions collectives de prévention et de soins

Ce projet vise à éduquer les enfants et adolescents à l'importance de l’hygiène personnelle, et en particulier aux soins de la bouche pour améliorer leur qualité de vie.

L'implication des familles dans cette prise en charge est primordiale, et ils seront directement associés au projet.

 

D'avance MERCI pour votre mobilisation aux cotés de Soeur Isabel

et des jeunes que les Filles de La Charité soutiennent quotidiennement !

En pleine discussion !

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Antoine A.
Antoine A.

15 €

anonymous
Anonyme

Antoine A.
Antoine A.

15 €

Amis FC.
Amis FC.

50 €

Antoine A.
Antoine A.

15 €

Gérard Yue-yew.
Gérard Yue-yew.

500 €

Bernadette Dussert vidalet.
Bernadette Dussert vidalet.

100 €

Odile_P
Odile_P

100 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

EUROGERM
EUROGERM

100 €

Anna
Anna

50 €

Marie-cecile Gaillard.
Marie-cecile Gaillard.

100 €

anonymous
Anonyme

18 soutiens
1 780 €
Fonds de dotation Rosalie Rendu
Soutenu par
+ 340 €
2 120 €
sur un objectif de
6 000 €
18 soutiens
J - 6 temps restant
L'équipe des Projets Rosalie
Soeur Ysabel Florentino de la Cruz

Soeur Ysabel est née il y a 43 ans à Peralvillo, une ville de République Dominicaine. Elle est Fille de la Charité depuis le 27 novembre 2002, date à laquelle elle a rejoint la Compagnie. Elle est diplômée en éducation de base et a travaillé dans plusieurs écoles de la Communauté en tant que directrice. Elle occupe son poste actuel de directrice depuis moins d'un an. C'est une sœur très active qui se préoccupe du bien-être des enfants. La zone où se trouve l'école est un village très pauvre de la ville de San Pedro de Macoris.

Los llanos
République dominicaine

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies