Réfugiés ukrainiens

Urgence en Ukraine – We did it!

Produits de premières nécessités pour les réfugiés de la guerre à Smotrych
16 novembre 2022
Soeur Z
We did it

Ce projet « Urgence en Ukraine » a permis de soutenir les Filles de la Charité dans leur mission d’accueil de réfugiés ukrainiens dans leur maison de Smotrych.

Sœur Z raconte:

Grâce à votre générosité, nous avons pu acheter le nécessaire pour maintenir un quotidien supportable pour nos résidents permanents de la Maison de la Miséricorde ainsi que pour ceux qui vivaient avec nous ou étaient de passage à cause de la guerre.

Nous avons également distribué de la nourriture, vêtements et produits d'entretien une fois par semaine à certains foyers de Smotrycz et des villages voisins où vivaient d’autres réfugiés.

Distribution de colis pour les familles de réfugiés

Certaines personnes ayant vécu un temps avec nous sont retournés dans leurs villes de l'est de l'Ukraine. Nous sommes toujours en contact avec eux par téléphone et leur envoyons des colis de nourriture quand ils en ont besoin.

Nous avons envoyé quelques transports humanitaires au front grâce au père Piotr Czaplinski ou à l'évêque Paweł Gonczaruk qui font régulièrement l’aller-retour.

Distribution de lessive dans le village

Nous avons dépensé tout l'argent que nous avons reçu du projet. Cependant, nous continuons à soutenir les réfugiés, et nous le ferons aussi longtemps que cela sera nécessaire.

Les personnes qui ont frappé à notre porte ont reçu un abri et des produits de base pour vivre

Ceux restés avec nous pour se reposer avant de continuer à fuir à l'étranger ont reçu un repas chaud et des articles de première nécessité pour le voyage.

Quelques familles que nous connaissions de Marioupol avant la guerre ont reçu une aide financière pour fuir la ville et ne pas mourir de faim.

Les personnes âgées et malades ont été accueillies à la Maison de la Miséricorde pour un temps indéterminé.

Un homme malade recueilli à Smotrych

En résumé les bénéficiaires directs de ce projet sont :

            Les 30 résidents de la Maison de la Miséricorde

            75 réfugiés vivant toujours avec nous

            30 personnes de passage

            60 familles recevant un colis alimentaire hebdomadaire

            15 personnes accueillies au refuge de la ville qui n'avaient littéralement rien sur elles

            De nombreuses familles de l'est de l'Ukraine destinataires de colis de produits de base

Une soeur prépare les colis

Témoignages

Anton témoigne :

« J'ai rencontré les Filles de la Charité dans la paroisse de Notre Dame de Czestochowa à Mariupol. La guerre a brutalement interrompu la vie paisible des habitants de la ville. Nous nous sommes retrouvés sans électricité, sans eau ni gaz, sans connexions mobiles ni chauffage tandis que les bombardements constants détruisaient nos maisons et nos routes. Nous n’avions plus accès à la nourriture ni aux médicaments et quitter notre ville était un défi pour tous. Le fait d'être sous des tirs constants, de s'inquiéter constamment pour les êtres chers avec lesquels nous n’avions plus aucun contact, de ne pas pouvoir dormir normalement, d’être constamment confronté à la souffrance et à la mort a beaucoup affecté ma tranquillité d'esprit. Nous nous sommes finalement échappés de l'enfer de Mariupol même si nous n'avions nulle part où aller. C’est alors que je me suis rappelé des sœurs de Smotrycz.

Elles ont fait preuve d'une grande pitié et d'une grande gentillesse à notre égard et nous ont accueilli avec hospitalité dans leur « Maison de la Miséricorde ». Pendant ce séjour du 22 mars au 25 juin, les sœurs, ont toujours été attentives à nos besoins. L'atmosphère générale nous a fait nous sentir chez nous. Avec leur cœur ouvert et leurs bons conseils, elles m'ont aidé à me rétablir mentalement après les situations traumatisantes que j'avais vécues. Elles m’ont ensuite aidé à refaire mes documents officiels perdus pendant le voyage. Il m'a été plus facile de surmonter tout cela grâce à leurs soins et à leur soutien. J'admire leur persévérance, leur dévouement et leur travail acharné face à l'insécurité de la guerre. Leurs interventions ont été primordiales : une aide matérielle mais surtout un soutien continu qui nous ont permis de ne pas perdre espoir. Elles sont un modèle et une source d'inspiration pour tous. »

Fêter Pâques à Smotrych

Mrs. Ann témoigne à son tour:

Sœur Z complète:

L’argent supplémentaire reçu, nous a permis d’aider davantage de personnes notamment à acheter des vêtements, du linge, des couvertures et des articles ménagers pour les réfugiés qui ont décidé de rester à Smotrycz et vivaient au départ dans des maisons vides.

Des nouvelles chaussures pour les réfugiés partis sans rien

Du fond du cœur, nous remercions tous les donateurs qui ont soutenu notre ministère en Ukraine.

Votre soutien a touché les personnes qui vivent sous notre toit, les personnes qui fuient la guerre, les familles qui vivent dans les zones de guerre et les soldats. Ils sont tous très reconnaissants pour chaque don. Certains d'entre eux n'avaient plus RIEN excepté les vêtements qu'ils portaient. Dans cette période si difficile pour eux (matériellement et psychologiquement), grâce à votre aide, nous avons pu leur donner des produits de base et cela a été un signe pour eux qu'ils n'avaient pas été abandonnés par tous. Ce soutien leur a donné de l'espoir. Encore une fois, nous vous remercions en leur nom.

Que Dieu vous bénisse !