By continuing your visit on this website, you accept the use of cookies offering you tailored content and enhancing your browsing experience. Learn more

Des nouvelles ? - projet n°36 : Formation de bénévoles en Pologne

 fdd  we did it 10
February 08, 2018 formation bénévoles Pologne

Réalisation du projet "Formation de bénévoles en Pologne" (Pologne)

20 septembre 2017:

34 volontaires de Wejherowo, Kartuzy et Świecie ont participé au pèlerinage que nous avons commencé au prieuré Eugeniusz Dutkiewicz Hospice à Gdańsk. 

En tout, ce sont plus de 120 volontaires qui aident les personnes dans la dernière étape de leur cancer. Le personnel de l'Hospice comprend des médecins, des infirmières, des psychologues, des physiothérapeutes, des membres du clergé ainsi que des bénévoles.

30 patients sont en soins palliatifs, et plus de 200 en soins à domicile. EN plus de l'aide médicale apportée le personnel et les bénévoles soutiennent les familles en deuil, les enfants orphelins ainsi que les mères apprenant le cancer de leur enfant encore dans leur ventre.

Les volontaires organisent différentes activités pour les patients. Par exemple des voyages qui font souvent parti des derniers instants de vie d'un patient.

Les bénévoles dirigent également un club où ils parlent et jouent avec les résidents. Ils invitent également des chanteurs, des acteurs ou d'autres artistes pour égayer la journée des personnes malades, ou seules.





21 septembre 2017: 

Le lendemain, nous nous sommes rendus au Nursing Home Institute. C'est une institution «La Lumière» à Toruń. Un endroit pour les jeunes qui à la suite d’un accident de la route se sont retrouvés plongés dans le coma.

Avec l'aide de divers types de stimulus lumineux, ils se réveillent progressivement, et peuvent par la suite commencer une ré-éducation.

Actuellement, 58 patients sont sortis de leur coma.
Dans cette fondation, ils utilisent «Cyber-Eye» qui est capable de différencier les besoins de la personne, de ses rêves, ce qui permet une réelle communication.

Par exemple l’un des patients, qui est un vétérinaire, a donné le nom d'un médicament en latin pour une infirmière qui, plus tôt, avait dit à haute voix qu'elle avait un chien malade.

Nous avons été étonnés de voir tout ce dont notre cerveau était capable.
Mais, au delà de notre cerveau, c’est surtout de ce qu'il se passe dans le cœur de l’homme qui est beau et émouvant. Nous avons souvent entendu le mot «Dieu» monter des pensées de ces gens parce qu'Il nous donne vraiment la vie, nous aime, et nous aide à nous battre.

Famille et bénévoles travaillent ensemble, toujours dans la recherche du bien être du patient. Ils apportent de plus un soutien psychologique aux familles et un  soutien matériel aux enfants n’ayant plus qu’un seul de leur parent.

Ce qui est incroyablement dur, c’est de constater que les gens qui ont essayé de se donner la mort, et qui sont tombés dans le coma par la suite, ne se réveillent presque jamais. Comme s’ils avaient tué l'espoir en eux-mêmes; leur esprit; et n’avaient plus aucune force pour se battre.

L'un des patients, qui est un vétérinaire, a dit le nom du médicament en latin pour une infirmière qui a dit à haute voix qu'elle avait un chien malade.

Nous avons été étonnés de ce qui se passe dans la psyché humaine, mais surtout de ce qui se passe dans le cœur humain. Nous avons souvent entendu le mot «Dieu» de ces gens, parce qu'Il nous donne vraiment la vie et nous aide à nous battre pour cela.

 


22 septembre 2017:

L'Association des soins palliatifs de Częstochowa aide les personnes atteintes du cancer. Il y a un département avec une vingtaine de lits disponibles et environ 500 adultes et enfants bénéficient de soins à domicile.
Un groupe de soutien quotidien est également mis en place pour les personnes atteintes du cancer par des bénévoles, qui tentent de lever des fonds pour l’Hospice.

Nous y avons été très bien accueillis, la présidente elle-même nous a accordé du temps et nous avait même préparé des rafraîchissements.
Le temps passé là-bas nous a surtout enrichi de l'expérience des employés et des bénévoles. Les gens qui, à la suite d'une maladie grave, sont agonisants, nous donnent souvent des signes qu'ils nous entendent et ont besoin de notre présence. Il souvent important pour eux de se réconcilier avec Dieu avant de partir.

Nous étions dans le Sanctuaire de la vierge Noire à Częstochowa qui est un endroit très important pour tous les Polonais. Saint Jean Paul II aimait particulièrement cet endroit où il se rendait aussi souvent que possible.



23 septembre 2017:

Maison d’accueil des sans-abri de Saint frère Albert (Albert Chmielowski) à Cracovie

Le refuge est un établissement ouvert 24 heures sur 24 où les sans-abri peuvent recevoir une aide thérapeutique, sociale, médicale, vestimentaire, alimentaire et spirituelle.

Les résidents ont trois repas par jour et la possibilité de se laver ainsi que de laver leurs vêtements. Cet endroit  peut accueillir jusqu’à 80 sans-abri. Deux fois par semaine un médecin se déplace pour ausculter les personnes qui le souhaitent. L’alcool y est formellement interdit.

Dans une démarche de partage, les sans-abri préparent les repas avec les frères, qui les aident à obtenir un logement social, des références pour une cure de désintoxication ou trouver un emploi.

Cette visite nous a montré que le service de la charité doit être prudent et réfléchi.
Elle ne consiste pas à prendre des décisions pour les autres, mais de les accompagner et les encourager à faire le bon choix dans leur vie.

Les frères mettent Tou en oeuvre pour que les sans-abri ne meurent pas dans la rue mais dans des conditions décentes; pas ivre, puant ou battu, mais au lit, propre et réconcilié avec Dieu.

Nous nous sommes ensuite rendus au musée de Saint-Jean-Paul II à Wadowice. Lieu où naquit, vécut, et grandit le Saint.

 


24 septembre 2017:

Notre pèlerinage s’est terminé par la messe dans la Basilique de Saint Vincent de Paul où l'homélie a été prononcée par le Père Abbé Tomaž Mavirič à l’occasion de la célébration du 400ème anniversaire du Charisme Vincentien.
Après la messe, un pique-nique a été organisé pour la Famille Vincentienne qui est arrivée à Bydgoszcz.

Ce fut la dernière partie de notre pèlerinage.
Ces cinq jours nous ont montré que la miséricorde et la charité n'avaient pas de frontières et que chaque jour nous devions tenter de livrer ces messages de paix et d’amour à notre prochain.


Nous savons que ces quelques jours nous ont remplis de belles valeurs qui fortifierons  notre caractère dans l’amour de notre prochain et nous aideront à grandir dans la sainteté.

Nous sommes reconnaissants aux Projets Rosalie d'avoir rendu possible ce pèlerinage en plein coeur du 400 anniversaire du charisme de saint Vincent de Paul.

Nous sommes fortifiés et nous pouvons maintenant mieux et encore plus servir ceux qui ont besoin de nous.

 

Sr Aleksandra Lisiak
Porteuse de projet

Sign in to comment this news

Sign in !