By continuing your visit on this website, you accept the use of cookies offering you tailored content and enhancing your browsing experience. Learn more

Fête de Saint François-Régis Clet

Clet
February 18, 2017 Projets Rosalie Saint François-Régis Clet Chine

Biographie de Saint François-Régis Clet

François-Régis Clet est né le 19 août 1749 à Grenoble d’un père marchand de toiles et d’une mère apparentée à Henri Beyle (Stendhal).

Il fit des études au collège de Grenoble qu’il continua chez les Lazaristes de Lyon. A l’âge de 20 ans, il entra au séminaire et y fit sa profession religieuse. Il fut ordonné prêtre le 27 mars 1773. Le Père François-Régis Clet était un professeur admiré de tous par la profondeur et la précision de son enseignement. Ses connaissances étendues lui valurent le surnom de "la bibliothèque vivante ». En 1778, il fut nommé responsable du grand séminaire et de la maison-mère des Lazaristes à Paris. Cependant, l’année suivante éclatait la Révolution Française. Le 13 Juillet 1789, la Maison Saint Lazare, ouverte par Saint Vincent de Paul, fut mise à sac. C’est ainsi que le Père Clet décida de partir pour la Chine en 1791.

Après six mois de navigation, il arriva à Macao où il vécut quelques mois. Il se rendit ensuite dans la région de Jianhxi. Il était le premier missionnaire européen. Malgré tous ses efforts, il n’arriva pas à apprendre correctement la langue locale et supportait mal le climat. Il partit pour Hou-kouang et devint le supérieur de la mission. Il y demeura 27 ans pour évangéliser trois provinces à lui seul. Sa vie était simple, il vivait comme les pauvres et faisait ses longs voyages à pied.

Cependant, en Chine sévissait de fortes persécutions (1805, 1811, 1818) et les chrétiens le cachaient des mandarins afin qu’il puisse exercer son ministère apostolique. Trahi par un des siens, il fût arrêté en juin 1819 et jeté en prison ou il endura d’atroces tortures. On le chargea d’une cangue, on lui mit des fers aux pieds, aux mains et au cou lors d’une marche de vingt jours pour rejoindre la ville de Ou-Tchan-Fou.

cangue

exemple de cangue

Lors de son jugement, il fut traité avec la plus extrême inhumanité. A l’un de ses juges il dit :

“Mon frère, vous me jugez maintenant, dans peu de temps mon Seigneur Lui-même vous jugera.”

Quelques mois plus tard, ce dernier tomba en disgrâce et fut exécuté.

 

Le Père Clet fut condamné à mort. Il écrivit :

"Je me prépare à la mort en répétant souvent avec Saint Paul: ‘si je vis, c’est pour Jésus-Christ et la mort sera pour moi un gain'."

C’est l’empereur Tsiatsïn qui choisit la sentence. Il déclara que :

"L’Européen Liou avait trompé et corrompu beaucoup de monde en prêchant la religion chrétienne, et qu'il devait être étranglé."

 

François-Régis Clet mourut par strangulation le 17 février 1820 à l’âge de 72 ans. Il fut béatifié le 27 mai 1900 par le pape Léon XIII et sera canonisé le 1er octobre de l’an 2000 avec les cent-vingt Martyrs de Chine.

clet

Source : Nouvelle évangélisation

 

Sophie Mille

Equipe des Projets Rosalie

Sign in to comment this news

Sign in !