fdd  we did it %289%29

Un réfectoire en Albanie - WDI

Chaleur, repas et réconfort
January 23, 2020
Guillemette OLIVIER
Aide alimentaire

La communauté de Rrëshen a reçu le soutien des donateurs des Projets Rosalie pendant le printemps.

Le projet avait pour objectif d'aider les Filles de la Charité à financer le fonctionnement d'un réfectoire en achetant des aliments de base: des pâtes, du riz, des haricots, des pommes de terre, du chou, du fromage, des oeufs et d’autres légumes.

Sr Gjyste raconte

"En plus de l'aide des Projets Rosalie, nous avons eu la chance d’avoir de l’aide des maraîchers en nature. Certains nous ont offert des légumes d'autres nous ont fait des réductions sur les commandes.

Nous avons aussi reçu de l’aide pour payer les cuisinières Madame Valentina Picaku et Madame Vera Preçi. Le diocèse de Rrëshen a payé de nombreux frais annexes comme l’eau et le gaz. Notre communauté des Filles de la Charité distribue les repas et fait la vaisselle avec l'aide régulière du groupe de prière de la Jeunesse Mariale Vincentienne. 

Gjin Stojani a environ 77 ans, on l’appelle « Grand Père Gjini ». Il est sans enfants, solitaire et vit dans une maison qu'il loue. L'essentiel de ses revenus partant dans son logement, il n'a plus les moyens d'acheter les médicaments dont il aurait besoin. Il fouille les poubelles toute la journée pour trouver des petites choses à revendre. Il est très fidèle au réfectoire où il vient tous les midis pour déjeuner et repart ensuite avec un peu plus pour pouvoir diner. Il en profite parfois pour prendre une douche ou utiliser le lave-linge.

Violeta Jaku, a 53 ans. Divorcée, elle éduque seule son fils qui est dans le groupe de la Jeunesse Mariale Vincentienne. Violeta a des troubles psychiques et vient quotidiennement accompagnée de son fils au réfectoire pour le déjeuner. Elle aide toujours à faire la vaisselle et repart avec de quoi diner. Elle touche des aides de l'état pour son incapacité et économise cet argent pour la scolarisation de son fils et pour pouvoir payer leurs charges quotidiennes.

Après avoir bénit le repas tous mangent ensemble dans la même salle. Ils sont très heureux et attendent avec impatience de venir au réfectoire pour le repas du midi. Certains repartent avec des repas en plus pour les autres membres de leurs familles. La plupart rend service après le repas en faisant la vaisselle et nettoie la salle avec nous. 

Ce réfectoire est un vrai havre de paix dans la vie de ces personnes qui vivent dans une grande précarité. Ils y trouvent la chaleur humaine d’une famille et créent des amitiés, recoivent des plats consistants qu’ils ne pourraient pas s’offrir et peuvent profiter de différents services qui améliorent leur vie quotidienne.

Les personnes bénéficiaires sont très différents, âges, sexes, religions et origines sont très variés.

30 personnes viennent régulièrement au réfectoire et 10 autres personnes profitent des repas chez eux.

Quelques-uns viennent récupérer des repas à emporter pour des membres de leur famille ou des personnes malades et handicapés. Les Filles de la Charité profitent aussi au quotidien du réfectoire et la Jeunesse Mariale Vincentienne y prennent leurs repas à chaque réunion.

 

Un immense MERCI pour votre aide, sans vous ce refectoire aurait eu du mal à rester ouvert cette année."

By continuing your visit on this website, you accept the use of cookies offering you tailored content and enhancing your browsing experience. Learn more / parameterize cookies